Category Archives: Plantes d’intérieurs

plante zamioculcas vertes

Pas besoin d’avoir la main verte pour avoir un zamioculcas !

Cette plante est l’une des plus robustes que je connaisse ! Elle te pardonnera tes erreurs de jardinier amateur sans soucis ! Elle est capable de survivre dans un endroit sec et arboré comme sous des températures allant de 28 à 35° maximum ! Particulièrement facile d’entretien, ses magnifiques feuilles vertes foncées m’ont tout de suite séduite. Ses tiges aériennes donnent du style à un intérieur sans trop le charger. Alors qui fonce s’en acheter un?

 

verte zamioculcas plante

 

Les besoins en lumière

La luminosité est indispensable pour l’évolution du zamioculcas, bien qu’il se plaise également dans un endroit ombragé ! C’est à toi de lui trouver une place dans ton intérieur ! Il s’adaptera parfaitement. Bien que gourmand en lumière, il déteste les coups de soleil, il ne faut surtout pas la mettre en plein soleil ! Tu peux tout à fait lui faire prendre l’air l’été, il faudra cependant lui réserver une place à l’ombre. Il peut supporter des températures élevées, attention tout de même de ne pas dépasser les 35° à l’ombre. La plante pourrait en souffri ! Et nous on veut juste qu’elle l’évolue dans le meilleur environnement possible.

 

Les apports en eau

Le zamioculcas est très tolérant. Si tu oublies de l’arroser, il ne t’en voudra pas bien longtemps ! C’est pourquoi il faudra l’arroser régulièrement sinon sa croissance s’arrêtera et il perdra ses feuilles. Dans une pièce chauffée en hiver, arrose-le une fois par semaine et 2 à 3 fois par semaine en été. Laisse sécher le substrat entre deux arrosages, attention à ce qu’il ne devienne pas trop sec pour autant. La vaporisation d’eau non calcaire est le petit plaisir du zamioculcas ! En effet cette plante a besoin d’un apport en humidité régulier. Tu peux vaporiser son feuillage tous les jours si tu veux, elle en sera ravie.

verte plante zamioculcas

Entretenir ma plante

Il est indispensable que ta plante ait un drainage important. Surtout n’arrose pas trop ta plante. Si de la moisissure apparaît à la surface du substrat, c’est qu’il y a danger de mort ! Arrête immédiatement d’arroser ton zamioculcas ! Pour éviter cette erreur, retire l’excédent d’eau dans sa soucoupe régulièrement, ou alors place-le sur un lit d’argile.

Attention aux environnements trop secs, les cochenilles pourraient avoir envie de faire une petite visite à ta plante ! Même si il est très robuste, le zamioculcas peut également subir les attaques de ces parasites. Vaporise souvent ta plante et cela n’arrivera pas !

 

 

Faire évoluer mon zamioculcas

Tu peux apporter de l’engrais liquide pour plantes vertes à ta plante une fois par mois de mars à septembre. Tu peux également mettre dans la terre de l’engrais solide à libération lente. Une capsule suffit par mois. Cela aidera ta plante à grandir plus vite pendant la période de croissance.

Surveille l’évolution de ta plante, un rempotage est nécessaire environ tous les 2-3ans. Fais le de préférence au printemps. Sors ta plante de son pot, sépare un peu les racines entre elles pour les laisser respirer et leur permettre de s’épanouir dans leur nouvel environnement. Un renouvellement de substrat est aussi bénéfique à la plante.

 

verte plante zamioculcas

 

Bouturer un zamioculcas

On peut bouturer le zamioculcas par division ou par bouturage.

Lors de son rempotage au printemps, prend le temps de séparer les tiges entre elles et de les placer dans différents pots. Bien que plus joli en masse, c’est une très bonne solution pour avoir plusieurs plantes.

Tu peux aussi prélever plusieurs folioles (petites feuilles qui composent la feuille) en les déposant sur du papier journal pour que la plaie cicatrise. Puis enfonce les dans un substrat humide. Ces petites pousses auront besoin de beaucoup de lumière quotidienne et d’être dans un environnement chaud et humide pour avoir une chance de grandir. Le bouturage peut prendre beaucoup de temps, mais avec beaucoup de la patience et de persévérance, tu pourras faire des bébés zamioculcas !

 

N’hésite pas à partager ton expérience avec cette jolie plante si toi aussi tu en as adopté une chez toi ! 😉

grande plante panache feuille

Une plante avec de grandes feuilles panachées : Le Dieffenbachia

 

Bien que toxique, le dieffenchia est sans aucun doute la plante d’intérieur colorée qui aura sa place chez toi !

A mettre hors de portée des enfants en bas âges et des animaux un peu trop curieux !

Découvrons ensemble tous ses petits secrets !

 

 

Les besoins en lumière du dieffenbachia

Comme beaucoup de plantes d’intérieurs, elle est issue d’un milieu tropical et demande donc de la lumière non directe ! Attention notamment aux trop grands écarts de température, c’est une plante qui ne supporte pas de vivre en dessous de 15° ! Petite frileuse!

Si ses feuilles jaunissent, c’est qu’elle manque de lumière. Rapproche la alors d’une fenêtre.

 

plante dieffenbachia grande

 

Les apports en eau

En été le dieffenbachia sera gourmand en eau. Il faudra l’arroser 2 à 3 fois par semaine de sorte que son substrat reste humide sans pour autant laisser de l’eau stagner dans sa coupelle. En hiver espace les arrosages et fais en sorte d’apporter une atmosphère humide à ta plante en posant le pot sur des billes d’argiles . Le dieffenbachia appréciera particulièrement les petites douches pour nettoyer ses feuilles et surtout pour le rafraîchir !

 

Entretenir ma plante

Prend soin de ta plante comme elle prend soin de toi ! Et oui ! Le dieffenbachia absorbe des composants toxiques de ton intérieur grâce à ses larges feuilles !

Cette plante n’aime pas avoir les racines dans l’eau et il faut à tout prix éviter les changements brusques de température ! Les plantes aussi peuvent prendre froid, alors évite les courants d’air !

Les feuilles inférieures de la plante ont tendance à sécher au bout d’un certain temps, retire les pour qu’elles aient toujours fière allure !

 

grande plante feuille panache

 

Faire évoluer mon dieffenbachia

En été un apport d’engrais toutes les 2-3 semaines sera le bienvenu pour ta plante. En hiver il est inutile de le faire, car la plante est comme en hibernation. Un rempotage sera sûrement nécessaire une fois la période hivernale terminée. Vérifie que les racines soient bien compactes lorsque tu sors ta plante de son pot. C’est le signe qu’elle a besoin d’une nouvelle maison !

 

panache grande plante

Bouturer un dieffenbachia

Il y a deux possibilités pour réaliser une bouture du dieffenbachia :

  • La plante mère peut faire d’elle même un rejet, c’est ce qu’il m’est arrivé ! Je l’ai donc placé dans l’eau et j’attends patiemment que de nouvelles racines se forment !
  • Si tu es plutôt de nature impatient(e), tu peux aussi tenter de prélever un segment de tige juste sous un noeud. Une fois coupée, place la horizontalement dans un mélange de tourbe et de sable en la laissant dans un endroit bien chaud et humide ! Tu peux aussi couper des segments de la tige principale de ta plante (RIP) et la placer de la même manière comme expliqué ci-dessus. Adviendra ce qu’il adviendra !

 

Si tu as déjà testé la deuxième solution, j’attends tes retours ! Je tiens trop à ma plante pour le faire. 😉

 

Rappel : Cette plante est toxique ! La sève est particulièrement irritante, porte des gants lorsque tu la manipules lors de son rempotage. Il faut absolument l’éloigner des enfants et des animaux surtout si ils souhaitent la croquer !!

alocasia zebrina plante

L’alocasia zebrina : la plante unique et design

 

L’alocasia zebrina, aussi surnommé « oreille d’éléphant » sera la touche déco qui sort du lot pour ton appartement !

Alors, toi aussi tu l’adoptes? 😉

 

 

Les besoins en lumière de l’alocasia zebrina

L’alocasia zebrina est une plante issue des forêts tropicales, elle est donc très gourmande en lumière et en humidité ! Il faudra placer ton alocasia dans une pièce chaude (entre 15 et 25°). Attention cette plante demande toute ton attention, car nos maisons ne sont pas comme son milieu de vie naturel et tu devras en prendre soin pour qu’elle reste forte et surtout canon !

 

alocasia plante zebrina

Les apports en eau

Comme l’alocasia aime les espaces chauds, il faudra l’arroser souvent et généreusement, surtout en été. La terre ne doit jamais sécher complètement mais elle ne doit pas pour autant être gorgée d’eau ! En hiver espace les arrosages et laisse sécher la terre entre deux arrosages mais pas trop non plus !

L’alocasia aura besoin d’être vaporisé souvent, pour que les tiges et les feuilles reçoivent leur dose d’humidité. Tu peux également placer ton pot sur un lit de billes d’argile pour humidifier l’air ambiant de ta plante.

 

interieur alocasia plante

Entretenir ma plante

Comme toutes les plantes qui ont de grandes feuilles, l’alocasia suivra la lumière. N’hésite pas à le tourner pour que sa croissance soit régulière de tous les cotés. 😉 Ses feuilles sont fines et méritent d’être nettoyées souvent avec une éponge imbibée d’eau tiède (non calcaire). Enlève également les feuilles mortes pour concentrer l’énergie de ta plante sur les prochaines !

 

Faire évoluer mon alocasia

Tu peux fertiliser ta plante 1 fois par mois avec de l’engrais faiblement azoté mais riche en potasse pour que les feuilles restent bien costauds ! En hiver, il est inutile de lui apporter de l’engrais.

 

 

Bouturer un alocasia

Pour bouturer un alocasia, il est possible de faire de 2 manières différentes :

  • Attendre qu’un rejet soit créé par la plante mère et le replanter une fois que 2-3 feuilles sont apparaissent.
  • Diviser les rhizomes (tiges souterraines qui portent les racines). Il faut qu’ils comporte au moins un bourgeon avant de le séparer définitivement de la plante mère. Ensuite, pose le sur un lit de terreau légèrement humide sans l’enterrer. Place un petit sac plastique au dessus de ta nouvelle plante en faisant des petits trous pour que la plante puisse respirer et place la au chaud (24° environ). Lorsque des racines et des nouvelles pousses apparaissent, arrose ton alocasia et rempote le une fois qu’il est assez grand.

 

Je n’ai jamais tenté l’expérience ! Car je tiens beaucoup trop à ma plante mère pour l’instant ! 🙂

N’hésite pas à me donner tes retours si tu l’as déjà réalisé !

 

Attention tout de même ! La sève de cette plante peut provoquer des réactions si elle est ingérée. A éloigner des jeunes enfants et des animaux qui auraient envie de la croquer !

calathea plante ombre

Décorer son intérieur avec un calathea orbifolia

 

Tu as choisis la calathea avec ses grandes feuilles originales pour mettre un peu de vert dans ton intérieur ? Je vais te donner les astuces pour en prendre soin et qu’il reste canon !

 

 

Les besoins en lumière du calathea

Le calathea est une plante qui ne demande pas beaucoup de lumière. Contrairement aux autres, c’est une plante d’ombre. En effet le calathea orbifolia sera satisfait d’une pièce peu lumineuse. La plante pourra supporter le soleil d’hiver mais pas toute la journée !

 

Les apports en eau

L’arrosage du calathea est différent suivant les saisons. Durant l’été il faudra faire en sorte que son substrat reste humide. Arrose ta plante tous les 2-3 jours. Au contraire, en hiver arrose une fois toutes les 2 semaines légèrement et laisse sécher le substrat entre chaque arrosage.

Entretenir mon calathea

Les feuilles du calathea orbifolia demandent un entretien régulier. Pour nettoyer les feuilles qui ont tendance retenir la poussière, tu peux utiliser une éponge humide. Attention, il faut utiliser de l’eau non calcaire, sinon tu ne feras qu’ajouter des tâches inesthétiques aux feuilles ainsi qu’un dépôt de calcaire très nocif pour la plante.

Certaines feuilles peuvent changer de couleur, puis devenir sèches. N’hésite pas à les retirer pour que l’énergie de la plante soit focalisée sur les nouvelles en bonne santé !

Le calathea est une plante originaire d’une zone tropicale, il faut donc éviter de la laisser dehors car elle ne supporte pas le froid !

 

Faire évoluer ma plante

 

Pour garder un calathea en bonne santé et favoriser sa croissance, il nécessite toute ton attention. Un apport d’engrais toute l’année est nécessaire. Entre avril et septembre, il faudra lui donner de l’engrais liquide (choisis un engrais composé d’oligo-éléments) tous les 15 jours. En hiver les apports d’engrais de la plante seront à effectuer tous les mois environ.

 

interieur plante calathea orbifolia

 

Bouturer le calathea orbifolia

La multiplication du calathea est une tâche compliquée. Les tiges des calatheas sont solides, il faudra donc y mettre un peu de conviction et ne pas avoir peur d’abîmer un peu les racines, c’est inévitable.

Sors le calathea du pot et prend un couteau pour séparer la motte de terre en deux. Je te conseille de diviser seulement la plante en deux, car c’est l’effet de « forêt » qui donne son aspect décoratif à la plante.

Il est possible de réaliser des boutures des tiges « uniques » du calathea. J’ai déjà essayé, cependant il faut vraiment choisir une feuille avec la tige la plus longue possible pour mettre toutes les chances de ton côté !

plante verte cactus

Le Cactus, la vedette de ton intérieur !

 

Les espèces de cactus sont innombrables ! Il y en a pour tous les goûts et même de différentes couleurs. Le cactus est une plante qui a su s’adapter aux conditions de vie extrêmes dans le désert en stockant du suc ou du liquide pour supporter les grosses chaleurs. Il est donc simple à entretenir mais il faut quand même lui donner un peu d’attention. Qui s’y frotte s’y pique !

 

Les besoins en lumière du cactus

Cette plante a besoin d’un maximum de luminosité. Place la de préférence à proximité d’une source de lumière. Si cet endroit est parfois en plein soleil, pas de panique ! Comme je l’ai expliqué ci-dessus, cette plante peut vivre dans des conditions extrêmes, le soleil ne lui fait pas peur, il lui est même bénéfique.

Attention cependant , aux écarts trop importants et trop soudains de températures. Cela pourrait même le tuer !

entretien cactus plante

Les apports en eau

Contrairement aux idées reçues, le cactus a besoin d’être arrosé. Mais rarement ! En effet une fois par mois suffit en période hivernale ( si tu ne l’arroses pas du tout, il ne te diras rien). En été il faudra l’arroser une fois par semaine environ. Le plus important lors de l’arrosage d’un cacté, c’est de bien laisser sécher le substrat entre 2 arrosages. Si tu m’arroses trop souvent, tu risques de  faire pourrir les racines et donc de le tuer. Prend bien soin d’arroser le substrat et non la tige du cactus, il n’est pas trop fan des douches !

 

Entretenir ma plante

Comme toutes les plantes, le cactus est une plante qui évolue en suivant la lumière. Pour faire en sorte qu’il pousse de façon uniforme, n’oublie pas de le tourner de temps en temps.

 

 

Faire évoluer ma plante

Lors de la période de croissance, il est important d’apporter un petit peu d’engrais à nos amis cactés. La croissance d’un cactus est très lente, seulement quelques centimètres tous les ans en période de croissance. Un petit coup de pouce pour faire grimper ton protégé sera donc le bienvenu. Tu pourras trouver dans toutes les jardineries des engrais spécifiques aux cactés. De préférence, choisis-en un liquide, plus facile à répartir sur le substrat de manière uniforme. A utiliser seulement une fois par mois et le tour est joué !

Il est important de rempoter sa plante environ tous les 2-3 ans. En effet, cela favorisera sa croissance et rafraîchira la terre. Attention, je te conseille de prendre tes précautions. C’est une tâche très fastidieuse et souvent dangereuse, on ne plaisante pas avec les cactus. Ils peuvent être très coriaces et compliqués à rempoter ! Munis toi d’une paire de gants et sois minutieux.

 

Bouturer le cactus

Suivant le type de cactus que tu possèdes, il est simple de réaliser des boutures. Il va falloir cependant t’armer de patience, car toutes les boutures ne prennent pas et il va falloir attendre plusieurs mois !

monstera grande plante

La Monstera Deliciosa se plaira dans ton intérieur

 

La particularité de la monstera, ce sont sont ses feuilles majestueuses et parfois trouées. Cette grande plante très à l’aise dans les pièces lumineuses offrira une certaine allure à ton intérieur. L’essayer c’est l’adopter ! 😉

 

 

Les besoins de lumière de la monstera

La monstera s’adapte assez facilement à son milieu de vie. C’est une plante tropicale, elle apprécie donc particulièrement l’humidité. Il faudra éviter de la placer trop près du chauffage. Elle appréciera une source de lumière naturelle, comme une fenêtre. Il faut éviter le soleil car il risque de brûler ses feuilles.

 

Les apports en eau

La monstera a besoin d’un seul arrosage par semaine. Grâce à ses racines aériennes, elle capte l’humidité atmosphérique. Il est donc conseillé de brumatiser ses feuilles et ses tiges souvent, pour que l’apport de la plante en humidité soit important.

 

Entretenir ma plante monstera

La monstera a tendance à suivre la lumière, n’hésite pas à la tourner de temps en temps pour qu’elle ne penche pas d’un seul côté et se casse avec le poids des tiges. Cette plante peut vite devenir envahissante, elle peut évoluer vers le haut mais également sur les cotés. Tu peux l’accrocher à un tuteur pour l’accompagner dans sa croissance en hauteur. N’hésite pas à la tailler à ta guise si elle prend trop de place. Tu peux également en profiter pour faire des boutures. 😉

 

Faire évoluer ma plante

La monstera est une plante facile d’entretien et qui évolue rapidement. C’est pour cela qu’il faudra penser à rempoter la plante lorsque les racines feront le tour du pot. La croissance sera alors accélérée car les racines auront plus d’espaces pour évoluer. Cette grande plante d’intérieur n’a pas besoin de fertilisant particulier.

 

Bouturer la monstera

La monstera est assez simple à bouturer. En effet ses noeuds sont facile à identifier. (Voir image ci-dessous) Comme toutes les boutures, il faudra couper la tige d’une coupure nette puis la placer dans l’eau. Au bout de quelques semaines, de petites racines apparaitront. Vous pourrez alors la placer dans un pot. Les jeunes feuilles seront toujours pleines, avec le temps, elles se troueront et deviendront volumineuses. Si ce n’est pas le cas c’est que votre plante manque d’humidité.

plante interieur pilea

Le Pilea, la plante parfaite pour votre intérieur !

 

Avec ses feuilles à la forme originale, le pilea rentre dans la catégorie des plantes en vogue sur les réseaux sociaux. Disponible dans tous les magasins, tu peux vous procurer cette petite plante grasse à tous les prix.

 

Les besoins de lumière du pilea

Le pilea est une plante qui adore la lumière ! Tu peux la placer dans un endroit lumineux de votre appartement qui est un peu ( je dis bien un peu) ensoleillé en journée. Même si elle aime la lumière, ce n’est pas pour autant qu’elle apprécie les endroits secs. L’humidité étant l’élément indispensable à sa croissance. Ses feuilles auront tendance à s’orienter vers la lumière, n’hésites pas à tourner ton pilea pour qu’il soit beau de tous les cotés.

 

Les apports en eau

Le pilea n’est pas une plante qui a des besoins en eaux particuliers. N’hésite pas à le vaporiser de temps en temps pour humidifier ses feuilles et arrose le lorsque son substrat est sec. (2 fois par semaine en été, en hiver espace les arrosages de 10 jours environ). Par contre l’ennemi numéro un du pilea c’est l’eau stagnante au niveau des racines. Il faut que ta plante soit placée dans un pot troué ou l’eau peut s’évacuer et vide la coupelle si l’eau reste trop longtemps.

Entretenir ma plante

Le pilea n’a pas de besoin de fertilisant particulier, les feuilles ont tendance à tomber d’elles mêmes. Ne pas hésiter à retirer soi-même les feuilles qui jaunissent et qui font perdre de l’énergie à la plante.

 

Bouturer le pilea

Il faudra t’armer de patience ! La multiplication du pilea se fait naturellement par la plante mère. Elle crée des petits rejets à la base de la plante. Je te conseille d’attendre que 3 feuilles apparaissent avant de séparer le rejet de la plante mère.

Si tu veux savoir comment bouturer un pilea c’est par ici !

bouture plante interieur pilea

EnregistrerEnregistrer

plante maranta

Tout savoir sur la plante d’intérieur : La Maranta.

La maranta ou marante vient de rejoindre ton foyer et tu as des doutes sur les soins à lui apporter?
Voici quelques informations à savoir sur cette superbe plante tombante qui amènera du style et de la couleur à ton intérieur 😉

 

Les besoins de lumière de la maranta

La maranta se fait parfois appelé « la dormeuse » car ses feuilles se replient la nuit. C’est une plante d’intérieur vivace qui adore la chaleur et les endroits lumineux, il faut donc éviter de la laisser dehors en plein hiver !
Toutefois elle n’aime pas non plus le soleil direct, car celui-ci abîme et décolore son feuillage.
Idéalement et pour avoir de jolies feuilles toutes pimpantes, la température doit être de minimum 15° et de maximum 21° toute l’année.

 

Les apports en eau

En ce qui concerne son apport en eau, plus la température sera élevée, plus les besoins en humidité de la plante seront importants. Pendant la période de croissance, il faudra que les arrosages soient fréquents.
En hiver, laisser sécher le substrat de moitié entre deux arrosages.

 

Entretenir ma plante maranta

Pour entretenir ta maranta, n’hésite pas à vaporiser de l’eau non calcaire sur les feuilles pour les dépoussiérer et surtout éloigner les araignées rouges (on peut voir leur apparition à la naissance de la feuille avec de petits filaments comme une toile).
Si les feuilles de ta plante brunissent et se dessèchent c’est que l’air est trop sec ou qu’elle manque d’arrosage. Si les feuilles palissent c’est que ta plante d’intérieur reçoit trop de lumière.
Laisse les feuilles et les petites fleurs sécher d’elles-même sur la plante. N’hésite pas à les couper lorsque que c’est nécessaire.

 

Faire évoluer ma plante

Si tu souhaites faire évoluer ta maranta plus vite, il est possible de la fertiliser.
Tu pourras le faire seulement en été et de préférence toutes les deux semaines.
Un apport d’engrais liquide pour plantes vertes sera parfait. Personnellement en période de croissance, mes marantas poussent d’elles mêmes, mais un petit coup de pouce ne peut pas leur faire de mal. 😉

La maranta est une plante à croissance rapide, il est donc nécessaire de la rempoter tous les 2 ans environ, en choisissant un pot légèrement plus grand pour laisser la place aux racines de se développer.

 

 

Bouturer la maranta

Envie de faire des boutures pour agrandir ta petite famille? Rien de plus simple !
J’ai réussi à faire des boutures en coupant juste en dessous des noeuds (voir image ci-dessous) d’une coupure droite et bien nette.

Je te conseille de choisir une tige avec minimum 3 feuilles. Elle sera assez costaud pour se développer sans la plante mère. Puis, place la dans de l’eau en faisant bien attention à ce que seule l’extrémité de la tige soit dans l’eau, pour éviter de faire pourrir les feuilles déjà existantes. Si les feuilles continuent leur développement, c’est que la bouture va prendre ! Arme toi de patience, car cela peut prendre quelques semaines.