Category Archives: Entretenir ses Plantes

choisir comment sa plante

D’après mon expérience, je me suis rendue compte que la plupart des gens n’arrivaient pas à choisir LA plante qui allait désormais faire partie de leur intérieur. Je vous en parle juste ici !

 

Alors que tu te balades dans ta boutique préférée, tu ne sais pas vraiment comment choisir une plante qui pourrait convenir à ton intérieur. Très souvent dans les grands magasins, peu d’indications sont mises à disposition pour choisir une plante adaptée à tes envies et surtout à ton intérieur. La première étape quand tu rentres dans un magasin est la suivante :

– Distinguer les différentes catégories de plantes.

 

Il va de sois que si tu cherches une plante pour ta cuisine et que tu achètes finalement une plante potagère, elle va avoir du mal à se sentir à l’aise chez toi ! Ainsi, il y a différents espaces que l’on retrouve dans toutes les boutiques françaises : plantes de saison (extérieures), plantes à bulbe, plantes potagères, arbres fruitiers, plantes pour bassin, etc. A savoir également, que certaines plantes aromatiques peuvent très bien vivre en intérieur, dans ce cas n’hésite pas à demander de l’aide à un vendeur pour t’aider à les identifier. Voici la liste des plantes aromatiques que tu peux cultiver en intérieur dans un endroit bien lumineux voire ensoleillé :

  • Basilic
  • Persil
  • Thym
  • Ciboulette
  • Menthe
  • Coriandre
  • Origan

Le plus souvent ces catégories sont présentées en extérieur ou sous serre, ce qui permet d’identifier l’endroit qui sera le plus adapté à leur culture.

Une fois de retour à l’intérieur du magasin tu pourras y trouver les trois plus grandes catégories de plantes d’intérieur, à savoir : les plantes vertes, les succulentes et les cactus.

 

choisir sa plante

 

 

– Choisir une plante en fonction de son exposition et son entretien.

 

Très souvent, on tombe nez à nez avec une plante pour qui c’est le coup de foudre immédiat. « Qu’est-ce qui te plait chez cette plante? Elle est élégante, colorée, avec des feuilles originales, et tu la vois parfaitement juste derrière ta baie vitrée. Elle sera parfaite ! » Grosse erreur ! On a tendance à imaginer  un endroit spécifique avec une luminosité particulière et qui ne conviendra pas à toutes les familles de plantes d’intérieur…

Celles-ci sont pour la plupart, des plantes tropicales qui aiment un certain taux d’humidité et de chaleur. Mais chaleur ne signifie pas le plein soleil toute la journée sous 45° ! Les plantes d’intérieur n’aiment pas le soleil direct, il ne faudra pas exposer ta nouvelle plante au soleil surtout en plein été.

Une bonne façon de savoir si la plante est robuste ou pas? Touche ses feuilles ! Le plus souvent (je dis bien souvent, ce n’est pas le cas pour toutes les plantes) celles qui ont les feuilles les plus épaisses sont les plus costaudes et leur besoin en eau est moins important.

 

Attention, les succulentes et les cactus sont pour le coup des cas à part : habituées aux conditions extrêmes, ces plantes supportent et adorent même le plein soleil !

Pour la succulente, elle peut vivre en intérieur si la luminosité est importante et elle peut même vivre en plein soleil durant le printemps et l’été ! Le cactus quant à lui raffole du soleil ! En été c’est l’endroit idéal pour stimuler sa croissance et le voir grimper de plusieurs centimètres. A noter que ces plantes adorent la chaleur et par conséquent ne pourront pas vivre en extérieur en hiver !

 

La meilleure façon de ne pas acheter n’importe quelle plante et la plus simple d’après moi : demande à un vendeur de te confirmer l’entretien de ta plante coup de coeur pour ne pas être déçu plus tard si elle ne s’adapte pas à la pièce dans laquelle tu rêvais de la mettre 😉

 

 

comment choisir sa plante

 

 

– Comment en choisir une parmi tant d’autres ?

 

Après avoir fais le tour du magasin, tu as trouvé LA plante de tes rêves ! Une dernière étape arrive alors : laquelle choisir ? Voici mes petits tips pour prendre la plus :

  • Inspecte la plante : et oui, les maladies peuvent atteindre toutes les plantes même celles en jardinerie. Regarde de plus près ta plante avant de la mettre dans ton joli panier !
  • Choisis une plante qui pousse ! C’est tout à fait personnel, mais si une plante est déjà en pleine croissance pourquoi ne continuerait-elle pas à grandir chez toi ?
  • Prends celle qui te plait ! On me demande souvent de choisir à la place des autres, parce que j’ai « plus l’habitude ». C’est vrai, mais je marche surtout au feeling ! Si une plante me plait et que j’ai le choix, il faut que je sente un petit peu « d’amour » ou du moins un peu d’envie de l’avoir chez moi ! Alors tu peux demander l’avis à ton voisin, mais le mieux c’est tout de même que le choix final te revienne. 🙂

 

Il me semblait important de traiter ce sujet, car je rencontre souvent ce type de problématique dans mon métier. J’encourage les gens à se faire conseiller un maximum et à choisir la plante qui leur plait pour qu’ils soient encore plus fiers de la ramener chez eux et surtout de la chouchouter pour la voir grandir !

Et toi, comment choisis-tu ta nouvelle plante? 🙂

sos plante va mal

Depuis quelque temps, il semble que ta plante préférée fasse un peu la tête.

Pas de panique !

 

Il peut arriver que les plantes se sentent mal. Observe ta plante et prends le temps d’identifier le problème, il y a toujours une explication !

Une plante peut ne pas être heureuse, avec le temps et un peu d’expérience, tu pourras anticiper lorsque c’est le cas et aider ta plante à trouver sa place chez toi !

 

interieur sos plante

Les problèmes les plus récurrents :

  • Les excès ou le manque d’eau
  • Le manque de ventilation d’une pièce
  • Un terreau pauvre en nutriments
Tout au long de la vie de tes plantes, observe les changements, le feuillage qui jaunit, le terreau qui sèche rapidement ou bien un arrêt de croissance. Regarde également comment tes plantes réagissent aux changements de température d’une saison à une autre et garde toujours en tête l’image de ta plante en pleine forme pour avoir un point de comparaison.

Docteur plante en action !

Si une de tes plantes dépérit, au lieu de la laisser souffrir dans son coin prends soin d’elle davantage !
Les plantes ont elles aussi besoin d’attention et de beaucoup d’amour ! Commence par lui donner un bon bain pour nettoyer ses feuilles de la poussière ou supprimer d’éventuels petits insectes. Si la plante te semble malade, traite les feuilles et le terreau avec un mélange d’huile de neem et de savon noir ou un pesticide naturel qui y ressemble.
Prends également le temps d’aérer ton intérieur ! La qualité de l’air est importante pour les humains comme pour les plantes et certains parasites pourraient infester tes plantes si ta pièce manque de ventilation. Alors même en hiver, aère ton intérieur dès que le soleil montre le bout de son nez !
sos plante interieur

Les 5 problèmes récurrents chez les plantes d’intérieur

  • Problèmes liés à la lumière
Quelque soit la saison, une plante peut manquer ou recevoir trop de lumière.
En général il faut éviter que tes plantes d’intérieur reçoivent le soleil directement sur le feuillage qui pourrait être brulé avec le temps. Egalement, si les feuilles sont flétries ou ont tendance à jaunir puis à tomber, c’est que la plante subit un excès de lumière et il faudra absolument la déplacer.
Dans le cas contraire, si la croissance de ta plante est impactée, que les feuilles sont de petite taille ou ont une forme différente, c’est que ta plante manque de lumière naturelle ! Il faudra alors la déplacer pour lui permettre de capter plus de lumière et surtout plus longtemps !
  • Les problèmes liés à l’arrosage
Le plus souvent, le problème le plus fréquent vient de l’arrosage d’une plante.
Il est parfois difficile de jauger si la plante a besoin d’eau ou pas. La meilleure façon de savoir si une plante a son terreau sec, c’est de mettre au moins une phalange dans la terre. Si ton doigt est encore humide, il n’est pas nécéssaire d’arroser ! Si au contraire le substrat est sec, tu peux arroser ta plante.
Lorsque les bords des feuilles de ta plante brunissent c’est que l’air ambiant est trop sec et que ta plante manque d’eau. Dans les jours qui suivent, maintiens le terreau humide pour la remettre en forme !
Lors d’un excès ou d’un manque d’eau ou bien si la plante subit un courant d’air trop récurrent, les feuilles peuvent tomber ou bien s’enrouler sur elles-même. Déplace alors ta plante pour qu’elle ne subisse pas de changement de température trop important et évite que le terreau baigne dans l’eau.
Mais dès que celui-ci est sec, arrose immédiatement ta plante !
Si le terreau a du mal à absorber l’eau lors des arrosages, c’est qu’il est appauvri ! Rempote alors ta plante avec un nouveau terreau frais et riche en nutriments.
  • Les problèmes liés à la température
Dans le cas ou la température est trop importante pour ta plante, tu pourras observer que les nouvelles feuilles seront plus petites que d’habitude. Il est possible de remarquer également un flétrissement des feuilles.
Si la croissance est rapide et que cela entraine la malformation de feuilles, qu’elles jaunissent, se tâchent ou encore que les bourgeons tombent, c’est que la température de la pièce est trop basse. Déplace ta plante ou chauffe la pièce pour mettre la plante dans un environnement plus adapté !
  • Problèmes liés à la nutrition
Cela entraîne certaines réactions qui peuvent être :
  • Une croissance ralentie
  • La formation de petites feuilles à marges jaunes
  • La formation de feuilles vert pâle
  • Les feuilles à la base de la plante présentent des marges jaunes qui virent au brun
  • La formation de feuilles jaunes avec les veines encore vertes.
J’espère qu’avec toutes ces indications, tu arriveras au mieux à identifier les problèmes de tes plantes, à les soigner plus vite et correctement ! Partage moi ton expérience en commentaire. 😉
wishlist 2020 plantes

Un retour sur 2019 et mes jolies trouvailles plantes de l’année

 

Pour commencer ce tout premier article de l’année 2020, je voulais avant tout vous souhaiter une très belle année et mes meilleurs voeux.

 

Je n’avais pas une liste fixe de plantes que je voulais absolument acquérir en 2019, cependant, voici les spécimens que j’ai trouvé et dont je suis très fière :

 

 

Et c’est déjà pas mal ! Il ne s’agit pas forcément de plantes que l’on peut appeler « rares » mais c’était des plantes que je voulais avoir chez moi pour leur forme et leur grande beauté !

 

wishlist 2020 plantes

 

Et pour 2020 ?

 

Qui dit nouvelle année, dit nouveaux objectifs ! Même si beaucoup de plantes me font de l’oeil en ce début d’année, j’ai décidé d’arrêter d’être dans la quantité et de sélectionner plutôt davantage les plantes qui me font vraiment envie.

J’ai déménagé plusieurs fois et par conséquent malmené mes protégées, je préfère prendre soin de mes plantes jusqu’au printemps avant d’en rajouter. Il ne faut jamais oublier qu’il s’agit d’êtres vivants et que le but n’est pas de les faire souffrir.

Prendre le temps c’est faire plus attention et anticiper tous leurs problèmes, car c’est bien connu, la vie d’une plante est loin d’être un long fleuve tranquille.

 

Néanmoins, il y a dans un coin de ma tête ces petites plantes qui attendent de rejoindre ma grand famille. Voici donc ma wishlist pour 2020 :

 

  • Philodendron Pink Princess
  • Philodendron Hastatum
  • Ludisia Discolor
  • Philodendron Verrucosum

 

 

 

C’est à ton tour ! Quelles sont tes plus belles trouvailles de 2019 ? Et quelle plante rêverais-tu d’avoir en cette nouvelle année ? A vos commentaires !

30m2 plantes

On ne choisit pas toujours l’espace dans lequel on vit :  petit ou grand on doit trouver une place pour chaque plante lorsqu’on emménage. Je  partage quelques conseils pour installer ta jungle dans un 30 m2 !

 

Le plus important : la lumière !

Malgré un petit espace de vie, les plantes ne se sentiront jamais à l’étroit. Le plus important est de respecter leur besoin en lumière en fonction de leur catégorie. Par exemple, une monstera pourra parfaitement trouver sa place en fond de pièce, alors que l’anthurium préfèrera les endroits plus lumineux !

Le but est de garder tes plantes en bonne santé, alors dès ton installation favorise leurs besoins plutôt que le côté esthétique. Ne t’en fais pas, on peut très bien allier les deux ! 😉

 

Optimise l’espace

espace petit plantes 30m2

 

Dans mon cas, pour que toutes mes plantes puissent avoir chacune droit à leur petit coin de lumière. J’ai dû improviser des installations pour les mettre en hauteur : en voici un exemple en photo.Les caisses de transport qui m’ont servies pour mon déménagement sont devenues de petits tabourets qui accueillent désormais fièrement monstera, calatheas, pothos et même alocasia zebrina !

Le but n’est pas non plus de surcharger la pièce et de ne plus pouvoir circuler. J’ai donc favorisé les espaces en hauteur pour éviter d’abimer mes plantes.

Tu peux tout à fait tester certains coins et adapter en fonction de la réaction de la plante et pour ne pas gêner tes propres mouvements. Les plantes doivent vivre avec toi et non l’inverse !

 

Utilise chaque recoin !

Je n’avais encore jamais eu d’escalier. Et bien figure toi que c’est un gain évident d’espace ! Comme le coin nuit se trouve à l’étage, je n’utilise à priori que très peu souvent l’escalier. Grâce à de grandes fenêtres, mes plantes reçoivent assez de lumière et peuvent profiter de l’hygrométrie de leurs voisines du dessus ou du dessous ! Attention cependant à ne pas trop bousculer les feuilles lors de tes allées et venues dans l’escalier. Tu risquerais de les abîmer voire même de les casser.

 

 

 

Bonne installation !

 

Si toi aussi tu habites dans un petit espace, n’hésite pas à partager tes petites astuces !

plantes interieur demenagement

Ca y est une nouvelle vie démarre pour moi dans quelques jours. Mon déménagement est imminent et il a fallu que je m’organise de la meilleure des façons pour déménager mes meubles, mon chat et toutes mes plantes… C’est parti !

 

demenagement et plantes

 

Préparer au mieux son départ !

Chez moi j’ai des caisses en bois qui me servaient d’étagères, je les ai donc réquisitionnées pour y disposer le plus de plantes à l’intérieur. L’objectif est de serrer au maximum les pots pour qu’il y ait un minimum de mouvements lors du trajet et que les pots ne s’entrechoquent pas. S’il y a de l’espace entre les pots, n’hésite pas à le combler avec du papier bulles ou des chiffons. Tu peux également attacher entre elles les tiges retombantes pour pas risquer de les casser pendant le voyage.

Tout peut faire l’affaire, caisses en bois, en plastique, carton (solide de préférence). Le but est de trouver des contenants qui ne seront pas fermés et qui n’abîmeront pas les tiges et les feuilles de tes plantes.

 

Petit exemple de mon installation ci-dessous.

 

Trouve leur une place idéale dans le camion de déménagement

 

Entre Montpellier et Lyon il y a seulement 3 heures de route. Je n’ai donc pas choisi de déménager avec une société. Pour l’organisation des meubles dans le camion, nous avons placé le gros mobilier au fond et surtout nous les avons attachés pour pouvoir laisser de la place aux plantes près de l’ouverture.

Il est maintenant temps de charger le camion avec toutes tes plantes. Fais bien attention de les placer dans un espace ou aucun meuble ne risquerait de leur tomber dessus. Il y aura sûrement quelques dégâts car malheureusement le risque zéro n’existe pas. Mets toutes les chances de ton côté pour éviter que le pire n’arrive. Comme tous les éléments fragiles, il faudra éviter de rouler trop vite pour éviter de casser quoi que ce soit.

 

Dès ton arrivée fais un état des lieux

Ça y est ! Le plus dur est fait ! Maintenant il faut rentrer tout ce petit monde à l’intérieur. Comme lors de l’installation, prends le temps de transporter les plantes en évitant les chocs et la casse de certaines branches ou feuilles trop imposantes. Une fois tes plantes à l’intérieur, tu peux les doucher si elles ont été au contact de la poussière pour les mettre dans les meilleures conditions et s’acclimatent comme il se doit à leur nouveau lieu de vie. Dans mon prochain article, je te donnerai quelques astuces pour disposer tes plantes dans leur nouvelle maison.

 

plante interieur demenagement

demenagement et plante

 

Bonne installation !

 

J’espère que cet article t’auras donné quelques tips pour pouvoir réaliser au mieux ton déménagement !

N’hésite pas si tu as d’autres astuces à les partager en commentaire.

astuce chaleur plante

Avec la canicule et les températures qui restent très hautes, il faut prendre soin de ses plantes davantage.

Comme nous les plantes ne sont pas habituées à subir des écarts de températures aussi importants. Ainsi elles peuvent souffrir et facilement dépérir pendant ces périodes de grandes chaleurs. Voici quelques conseils pour soigner au mieux tes plantes.

 

 

Garde ton intérieur le plus possible au frais

 

Dès que c’est possible et que la température extérieure est inférieure à ton intérieur le plus souvent tôt le matin, c’est le moment d’aérer toutes les pièces pendant environ 30 minutes. Le but est de renouveler un maximum l’air pour pouvoir permettre aux plantes d’avoir de quoi respirer tout au long de la journée. Puis ferme un maximum tes volets, tes stores pour éviter au soleil direct de rentrer à l’intérieur et de réchauffer la pièce. Attention tout de même à laisser de la lumière pour tes plantes car cela pourrait leur être fatal.

 

Attention au soleil direct

 

En plus de réchauffer l’intérieur, le soleil risquerait de brûler les feuilles. Eloigne tes plantes des fenêtres si ta pièce est ensoleillée dans les heures les plus chaudes. Pour les plus délicates, je te conseille de les changer de pièce et de les mettre dans un milieu le plus humide possible. Une salle de bain peut être parfaite si elle a une fenêtre bien entendu.

Si tu as des plantes sur ton balcon, déplace les plus sensibles à l’ombre pour éviter une sécheresse trop rapide et leur permettre d’avoir un petit peu de répit.

 

plantes astuce chaleur

Arroser plus souvent

Comme l’air aura tendance à sécher plus rapidement, tu vas devoir arroser tes plantes plus souvent. Attention néanmoins à ne pas noyer les plantes. Il faut toujours éviter que l’eau stagne dans tes cache-pots ou dans les coupelles. Surveille le terreau de tes plantes et arrose dès que celui-ci est sec !

 

 

Brumiser pour maintenir une bonne hygrométrie

 

Si ton intérieur est souvent sec à cause de la température, n’hésite pas à pulvériser souvent tes petites plantes. De préférence avec de l’eau non calcaire. Attention également si tu vaporises tes plantes qui sont exposées au soleil, le soleil va brûler les zones humides et tes feuilles vont être rapidement abîmées.

 

chaleur astuce plante

 

Gratter la terre !

 

C’est peut être une idée farfelue pour certains mais oui, ratisser la terre en surface permet aux racines de respirer. Arroser plus souvent tasse la terre et peu asphyxier ta plante. Pour éviter ça, griffe régulièrement la surface du terreau. 🙂

 

 

Si tu as d’autres astuces pour aider tes plantes à supporter l’été, n’hésite pas à commenter !

plante interieur engrais

On parle souvent d’engrais mais sait-on vraiment à quoi ça sert ?

Tu as envie de faire doubler la taille de tes plantes d’intérieur pour avoir une jungle digne de ce nom ? Apporte leur de l’énergie ! Dans cet article je vais t’expliquer ce que c’est, pourquoi il est important pour les plantes et comment l’utiliser correctement ! C’est parti !

 

 

Qu’est-ce que l’engrais ?

Les engrais sont des substances organiques ou minérales qui apportent des compléments nutritifs aux plantes . Le but de l’engrais est de favoriser la croissance d’une plante, sa floraison ou encore la formation de fruits !

L’action d’apporter de l’engrais s’appelle la fertilisation.

Les fertilisants sont destinés uniquement à la nutrition des plantes en leur apportant les éléments de bases : l’azote, le phosphore et le potassium. En faisant varier la proportion de ces éléments, on obtient des engrais adaptés au familles de plantes.

En gros, l’engrais sert à nourrir la terre lorsqu’elle n’a plus de nutriments à donner à la plante !

 

 

Pourquoi et quand apporter des fertilisants à tes plantes d’intérieur?

 

Il est nécessaire de nourrir tes plantes d’intérieur car le volume de terre contenu dans leur petit pot ne constitue pas une réserve de nutriments suffisant ! Ainsi à chaque période de croissance (dès l’arrivée du printemps) tes protégées apprécieront la venue de nouveaux nutriments !

 

 

Quel type d’engrais est adapté à tes plantes ?

 

Chacune de tes plantes a des besoins spécifiques. Tu ne peux pas traiter toutes tes plantes avec le même engrais ni à la même dose. Il vaut mieux effectuer des recherches pour chaque plante avant de se lancer dans leur fertilisation.

Il faut savoir qu’il existe de nombreux types d’engrais pour les plantes : liquides, foliaires, en poudre ou en granulés. Voyons les plus en détail :

  • Les engrais liquides et foliaires : ils agissent vite et sont rapidement absorbés. Leur effet est de courte durée, il faudra donc effectuer des apports réguliers en fonction de la plante. Parmi les engrais liquides, il existe les engrais foliaires. Il s’agit d’engrais fortement dilués qui sont à pulvériser directement sur les feuilles pour un effet immédiat dans le cas de carence importante ou suite à situation de stress.
  • Engrais en poudre ou granulés : il en existe à libération rapide et progressive qui peut s’étaler sur environ 6 mois. Ce sont des fertilisants longue durée qui sont recommandés pour les plantes en pot qui ont tendance à rester plus d’un an dans le même terreau.

 

Tous ces fertilisants sont disponibles dans toutes les jardineries. Je te conseille de bien lire l’étiquette du produit et de choisir le plus adapté à tes plantes en fonction de leur besoin.

 

engrais plante interieur

 

Attention à respecter les doses préconisées sur chaque produit !

 

Un apport trop important de fertilisant peut causer de graves brûlures aux racines et peut abimer la plante ! Une astuce pour éviter de se tromper : dilue deux fois plus ton mélange et utilise-le deux fois plus souvent.

 

interieur plante

J’ai eu le plaisir de tester la gamme Undergreen France, les produits sont efficaces et simple d’utilisation je vous la recommande fortement !

 

Tu as maintenant toutes les infos pour apporter des fertilisants à tes plantes en évitant les erreurs ! Si tu as des astuces personnelles, partage les en commentaire ! 😉

pots rempoter plante

Les beaux jours arrivent et la période de croissance de tes plantes a commencée !

Le printemps est là, tes plantes vont recevoir de plus en plus de lumière dans ton chez toi et leur croissance est lancée. C’est le meilleur moment pour rempoter !

 

 

Pourquoi rempoter une plante?

 

pots plantes interieur

 

Avec le temps, les racines de ta plante prennent de l’ampleur dans leur pot. Elles finissent même par s’entremêler ce qui peut freiner le développement de ta plante. Si c’est le cas, c’est qu’il est temps de lui offrir un pot plus grand pour lui offrir plus d’espace afin qu’elle puisse poursuivre sa croissance.

Il est important de rempoter une plante pour renouveler les nutriments et assurer un meilleure drainage des racines. Il faut rempoter tes plantes d’intérieur dès qu’elles sont à l’étroit, environ tous les 2-3 ans.

 

Néanmoins si tu n’es pas sûr de devoir rempoter ta plante, certains signes ne trompent pas :

  • La plante s’avachit.
  • La croissance est au ralenti, on peut voir des tiges peu solides.
  • Le mélange de terreau est ferme au toucher.
  • Les racines de ta plante commencent à sortir de leur pot. ( un message clair de SOS !)

 

Quand faut-il rempoter?

 

Lorsque la temps de repos des plantes d’intérieur se termine (vers fin février), les mois les plus chauds arrivent et la période de croissance également ! Le moment idéal pour rempoter est donc le printemps ou l’été ! C’est également le moment de leur offrir un bonne douche et de leur attribuer peut être des endroits différents en fonction de la lumière de chez toi.

 

 

Choisir la taille de pot idéale

Une fois que tu as identifié les plantes qui ont besoin d’être rempotées, il faut leur trouver un nouveau pot adapté à leur taille. A chaque rempotage, prends soin de sélectionner des pots légèrement plus grands que les précédents. Pour être sûr que le pot soit ni trop petit ni trop grand, j’ai ma petite astuce ! Prends le pot actuel de ta plante, le fond doit pouvoir contenir parfaitement dans l’ancien ! Sur les côtés, c’est l’équivalent de 2 à 3 centimètres environ de plus.

 

plante rempotage interieur

 

Un substrat adapté à la plante

 

Le choix du terreau doit être adapté à la plante que tu rempotes. Une sélection équilibrée et dédiée existe en jardinerie ! Ainsi, pour tes cactus choisis du substrat pour cactés, pour tes plantes d’intérieur du substrat plantes tropicales d’intérieur, etc…

 

Technique de rempotage

 

 

La première étape consiste à libérer la plante de son pot. Si la tâche s’avère compliquée, tu peux faire tremper le pot dans un fond d’eau pour humidifier le terreau. Puis retire délicatement la plante de son pot. Le but est de garder le plus de racines et de ne pas abîmer ses feuilles.

A l’aide de tes doigts ou d’une fourchette, sépare les racines entre elles pour les aérer. Si certaines sont abîmées ou fragiles, coupe les avec un sécateur.

Il est maintenant temps de préparer la nouvelle maison pour ta plante ! Comme un emménagement, prépare un accueil digne de ce nom à ta protégée. Prévois une bonne couche de drainage dans le fond du nouveau pot (billes d’argile ou petits cailloux). Il faut qu’il soit confortable pour sa future locataire !

Verse un petit peu de terreau et dépose ta plante. Place-la au centre et comble le pot de terreau frais. Tasse au fur et à mesure. Une fois arrivé à 2 centimètres environ du haut du pot, dépose la dernière couche de terreau sans trop tasser. Cet espace doit pouvoir contenir l’eau lors de son arrosage.

Tu peux choisir de laisser ta plante tranquille pendant quelques jours avant de l’arroser un petit peu, ou bien le faire immédiatement.

Personnellement je fais en fonction de l’état des racines : sèches ou humides lors du rempotage.

 

 

Le tour est joué ! Ta plante est maintenant rempotée pour commencer sa période de croissance sans problème d’espace !

 

 

Ta plante est trop grosse pour être rempotée ? Pour aider son développement il existe le surfaçage !

 

Les grandes aussi ont droit à leur nettoyage de printemps !

Cette opération consiste à remplacer les premiers centimètres de terre par du nouveau terreau. Avec un petit râteau, gratte la surface du pot et retire 5 à 6 centimètres de terre sans abîmer les racines. Prends du terreau frais et adapté à ta plante ! A chaque arrosage, elle bénéficiera d’un apport nécessaire à sa croissance.

 

rempoter pots plantes

 

Partage moi ton expérience de rempotage en commentaire ! 😉

chat plantes interieur

Tu te demandes si ton chat et tes plantes peuvent cohabiter. Voici quelques astuces pour que ton chat évite de saccager ta jungle d’intérieur.

Dans notre 40m2 à Montpellier, mon copain et moi vivons entourés de 89 plantes, un petit poisson et un grand matou. Dans cet espace réduit, vous êtes nombreux à me demander comment se passe la cohabitation entre mes plantes et mon chat. Voici comment je « gère » la situation !

Banana, le roi de la jungle

Je vous présente Banana, dit La Banane ou Bananette pour les intimes. C’est un grand chat roux européen de 4ans maintenant. Il partage ma vie depuis ses 6mois et nous avons tout les deux déjà vécu dans 3 appartements différents. C’est la première fois que j’ai autant de plantes chez moi, il a donc fallu un temps adaptation pour tout le monde. Pour être honnête ce n’est pas le nombre de plantes qui a posé problème lors de notre emménagement, mais plutôt l’arrivée d’une nouvelle personne dans son lieu de vie. En effet un chat est très attaché à son environnement et à son territoire, il a donc beaucoup de mal à le partager.

Après plusieurs mois et certaines mise en place tout va bien ! Il s’est habitué à vivre entouré d’autant de végétation et de deux gentils humains 🙂

 

 

Niveau caractère, mon chat est très curieux et très peureux à la fois… Il est capable de partir en courant dès qu’il entend un gros bruit et finalement s’approcher de la source pour regarder ce que c’est. Du coup, je fais en sorte de lui présenter toutes les nouveautés que je ramène à la maison. Je fais pareil pour les plantes. Dès que je rentre avec une nouvelle plante, je la pose sur la table du salon et je la lui montre volontairement. Il a le temps de la sentir de l’examiner de tourner autour pour finalement se rendre compte qu’elle n’a pas d’intérêt particulier pour lui et il passe à autre chose. Si il essaye d’y mettre les dents, je lui dis « non ! » et lui montre qu’elle n’est pas pour lui !

 

Comment faire en sorte que ton chat ne grignote pas tes plantes

 

Malheureusement il n’y a pas de solution magique ! Ça dépend du caractère de chaque chat. Banana n’est pas particulièrement intéressé par les plantes, mais lorsqu’il a besoin de se purger, il croque ce qu’il trouve. Néanmoins j’ai une petite astuce ! Il a un coin ou il dort souvent dans le salon et je connais les quelques plantes qu’il adore grignoter et qui ne sont pas toxiques pour les chats. Il les préfère même à l’herbe à chat. Je les dispose juste à coté de l’endroit où il dort et je le laisse croquer uniquement ces plantes. C’est un petit sacrifice mais avec des plantes dédiées et à son goût, il a moins envie d’en manger d’autres. Par exemple le Beaucarnea est bénéfique pour le chat, et en plus il l’adore !

 

plante interieur chat

Un chat ne mange pas tes plantes pour t’embêter !

Un chat qui vit en appartement, n’a pas accès à l’espace de jeu d’un grand extérieur et de l’herbe fraiche à goûter. Pour lui, manger les plantes ou de l’herbe facilite la digestion. Ce type de comportement peut aussi venir d’un manque de fibre dans l’alimentation du chat. Un petit peu de vert dans gamelle n’a finalement jamais fait de mal à personne !

Il est important de montrer à ton chat quelles plantes il a le droit de manger ou non. C’est très compliqué d’éduquer un chat, le « NON » dit fort n’est pas tout le temps très efficace. On dit souvent qu’il faut attirer leur attention avec quelque chose de positif mais pour qu’il se rappelle de sa bêtise, je te conseille de lui brumatiser un peu d’eau sur le museau quand il croque tes plantes devant toi !

 

 

Un petit chat qui demande juste qu’on l’aime

Finalement, on ne choisit pas le caractère de son chat et son intérêt pour les plantes. Dans mon cas, j’ai trouvé quelques astuces qui peuvent ne pas s’appliquer à ton chat. Teste des choses, essaye de mettre en hauteur tes plantes par exemple. Le meilleur conseil que je puisse te donner, c’est qu’un chat qui fait tout pour se faire remarquer, c’est peut être qu’il a besoin d’attention et de temps de jeu. Alors concentre toi sur lui, fais lui des calins, joue avec lui. C’est la meilleur façon de rassurer ton chat pour qu’il s’habitue à son lieu de vie et qu’il soit épanoui.

 

 

Pour suivre la vie de Banana, tu peux aller sur mon Instagram, ou encore sur son compte à lui 😉

plantes pas assassinees

Tu es une ou un serial killer de nos amies les plantes?

Pas de panique ! Ça peut arriver à tout le monde. A l’occasion de mon tout dernier achat « Arrêtez d’assassiner vos plantes d’intérieurs » de Veronica Peerless chez Larousse, je vous propose de connaître les 5 plantes qui ont survécues et même grandies au cours de cette année 2018 à mes côtés !

 

Histoire d’une plante qui tient dans la durée !

  • Ma monstera deliciosa

J’ai acheté ma monstera courant d’année 2017 chez Truffaut et je peux t’assurer que pour le coup, c’est une plante d’intérieur increvable ! Je l’ai déplacé plusieurs fois, tantôt près de ma télé plutôt dans l’ombre puis près de la fenêtre en pleine lumière et tout s’est toujours très bien passé ! Aucun trouble, aucune maladie, j’ai même réussi à faire une jolie bouture qui fait la moitié de la taille de la plante mère aujourd’hui ! Bref, une plante que j’apprécie particulièrement, car ses feuilles sont découpées de façon symétrique et c’est canon ! Je pense que c’est ma plante préférée. L’essayer c’est l’adopter !

 

La vie d’une plante facile d’entretien !

  • Ma maranta fascinator

Je l’ai ramené à la maison au mois de mai ! Elle m’a tout de suite séduite : des feuilles aux dessins impressionnants, colorés et tombantes ! En été, je l’ai mise dehors… Elle n’a pas du tout appréciée le soleil du sud ni l’air sec et elle a été infestée d’araignées rouges ! Après plusieurs traitements, et quelques découpes de tiges par ci par là, j’ai finalement réussi à la sauver de ces vilaines petites bêtes et même à la bouturer ! J’ai donc une plante mère qui se remet de ses émotions et 4 bébés près à être adoptés pour noël ! La maranta est sans aucun doute, l’une des plantes les plus robustes que je connaisse !

 

Une plante que tu peux multiplier (presque) à l’infini !

  • Mon pilea pépéromoide

Dès le mois de juin, un joli colis de chez Bergamotte est arrivé dans ma boite aux lettres… Un pilea bien touffu et bien vert ! Son atout séduction : la forme de ses feuilles ! Ronde et dodue, cette plante est l’élégance féminine. Ses formes me font penser à des joues de petites filles bien rondes !

Elle a passé l’été a être baignée par la lumière du sud et j’ai plutôt l’impression qu’elle est en train de devenir un arbuste ! Sa tige a doublée de volume. J’ai arrêté de compter le nombre de rejets qu’elle a pu faire, il y en a eu au moins une vingtaine ! Des bébés plein le salon je me suis finalement résolue à enfin la rempoter pour lui permettre de grandir encore et encore. En attendant le printemps 2019 pour d’autres petites pousses !

 

Une plante verte, qui restera verte !

zomioculcas plante robuste

  • Mon zamioculcas

Mon zz ou plutôt zamioculcas est bien la plante qui n’a pas bougé d’un poil ! Je l’ai placé contre un mur blanc depuis que je l’ai acheté. Comme c’est une plante à croissance lente, je ne me suis pas vraiment rendue compte de son évolution. Une seule feuille a tourné au marron et une fois supprimée plus rien ! Elégante et élancée, c’est une plante qui ne demande presque pas d’entretien et qui se satisfait très bien d’être dans un coin de la maison. Arrête d’acheter des plantes en plastiques et fais un investissement à long terme avec le zamioculcas, ou l’incarnation de la robustesse !

 

Un genre de cactus qui n’en est pas un !

  • Mon euphorbe

L’euphorbe est bien trop souvent confondu avec un cactus ! Bien qu’il puisse vivre dans des conditions extrêmes, l’euphorbe n’est pas un cactus. Sa forme et ses couleurs peuvent varier, c’est pourquoi j’ai voulu en ajouter quelques uns à ma collection de plantes. J’ai eu mon premier fin de l’été 2017 et depuis il ne m’a pas quitté ! Il a même poussé !

Sa particularité est que, lors de sa croissance, l’extrémité de la tige prend une couleur plus claire que le reste de la plante ! C’est sympa de pouvoir suivre en direct la croissance de cette plante. Il n’y a pas que la tige principale qui pousse. Toutes les petites branches de l’euphorbe poussent également. Contre une fenêtre pendant l’été et c’est gagné ! Si au contraire tu veux qu’il garde sa taille initiale, n’importe quel endroit lui conviendra. Parfois piquant et de couleur originale, l’euphorbe est une valeur sûre pour les jardiniers qui arrivent à tuer des cactus ! Alors, nouveau défi? 🙂

 

Partage avec moi tes plantes increvables en commentaire ! 😉