nouvelle plante interieur

Une nouvelle arrivante à la maison ! Suite à ton dernier achat plante, ta nouvelle protégée intègre pour la première fois ton intérieur !

Mais quelles sont les premières choses à faire en arrivant à la maison ? Je t’explique tout !

 

Apprends à connaître ta nouvelle plante !

Premièrement, connais-tu son petit nom? Est-ce que lors de ton achat tu as pu avoir des informations sur ses besoins en terme d’entretien ? Est-ce que tu connais son emplacement favoris ? Tant de questions !

Si tu ne la connais pas, je t’invite à faire un tour sur ma page dédiée à l’entretien des plantes, qui sait, peut être que tu croiseras ta nouvelle plante par ici !

Si tu as déjà toutes ces informations en ta possession, sache qu’il lui faut un petit temps d’adaptation : pose la d’abord à un endroit où tu pourras vérifier son état régulièrement et observer si son acclimatation se passe bien. Le but est d’apprendre à vous connaître et de pouvoir appréhender ses futurs besoins au mieux. Si lors du voyage ta plante a subi quelques dégâts, n’hésite pas à supprimer les feuilles abîmées pour lui redonner de la force.

Note bien que certaines plantes peuvent perdent leurs feuilles lorsqu’elles sont déplacées. Par exemple l’alocasia peut se retrouver avec deux, trois feuilles après seulement quelques jours chez toi ! Les plantes à caudex peuvent également se retrouver nues si les changements de température sont trop importants.

Egalement si tu ne l’as pas fais en magasin, je te conseille de vérifier que ta plante est en bonne santé pour éviter de la mêler à ses semblables si elle a besoin au préalable d’un traitement préventif.

NB : si tu as peur de découvrir une maladie sur ta nouvelle plante dans les jours qui suivent ton achat, tu peux tout à fait la placer en quarantaine le temps qu’il  faudra.

Est-ce que je dois rempoter ma nouvelle plante?

Déplacer une plante d’un endroit à un autre est stressant pour elle. Si tu es à l’aise avec le rempotage et que tu penses que c’est nécessaire (par exemple que ses racines sortent du pot par le dessous) tu peux le faire ! Néanmoins il n’est pas obligatoire de rempoter ta plante dès l’achat. Tu peux la laisser s’acclimater en priorité pour la stresser le moins possible.

Il m’est arrivé de faire un rempotage d’urgence alors que la plante avait subi un long voyage. Cela me permet de vérifier l’état général de la plante et notamment ses racines. Dans ces cas là, si la plante a l’air fatiguée, c’est une bonne idée d’aller vérifier si tout se passe bien sous la terre !

 

Partager la vie de ma nouvelle plante : la suite !

Et après ? Petit à petit ta nouvelle plante va s’habituer à son nouvel environnement. Observe la régulièrement pour comprendre ses besoins et suivre son évolution. Concernant l’arrosage, il dépend de la température de ton intérieur. Plus la température sera élevée chez toi, plus les arrosages seront fréquents. Prends bien en compte la famille de ta plante pour lui apporter la quantité d’eau à la fréquence en fonction de ses besoins. Aussi, n’oublie pas de prendre en compte le contenant de ta plante, c’est à dire le pot dans lequel elle évolue.

 

La clé pour que tout se passe bien avec ta dernière plante : observation, patience et amour !

fourniture plant addict

Un bon jardinier doit avoir un starter pack de qualité pour la rentrée 2022 ! Je vous présente ma liste d’indispensables pour tout bon plant addict qui se respecte !

 

Oya à planter ou à enterrer

Que ce soit pour réguler l’arrosage de tes plantes d’intérieur avec leur propre réserve d’eau ou permettre à ton potager urbain de vivre en autonomie, le oya sera toujours une très bonne option. En matière naturelle, il permet à chaque plante qui a la chance d’en être équipée de se servir en fonction de ses besoins en eau. Une très bonne alternative si tu as peur d’avoir la main lourde sur l’arrosage cet automne !

 

Une pelle pour tes rempotages d’urgence !

Et ce n’est pas n’importe quel pelle : en acier inoxydable, elle est très solide ! La lame est gravée avec des graduations, parfait pour t’aider dans la mise en terre de tes futurs légumes de fin d’année !

 

Plateau pour rempoter tes plantes sans en mettre partout !

Ce grand plateau Elho m’a bien aidé l’année passée : certes je continue de vouloir rempoter mes plantes sur ma table à manger, mais hors de question de le faire ailleurs que dans ce plateau. Idéal pour les petits espaces, il est parfait pour rempoter sans mettre de la terre dans chaque recoin de ton salon ! Un indispensable !

Une paire de ciseaux à toute épreuve !

Tailler, bouturer, récolter tes légumes & fleurs tu pourras tout faire avec cette paire de ciseaux recyclée et recyclable. Tes plantes n’ont qu’à bien se tenir !

 

Un engrais liquide pour toutes les saisons

Car oui, l’engrais n’est pas uniquement à utiliser pendant la période de croissance des plantes entre mars et septembre. Il peut tout à fait aider les plantes à rester en pleine forme pendant les périodes plus fraîches, car aujourd’hui nos intérieurs (avec le chauffage) ne présentent pas une réelle différence avec la période estivale. En réduisant les doses et si ta plante pousse toujours, tu peux leur apporter un peu d’engrais tous les mois.

PS : j’ai fais une vidéo sur le sujet qui pourrait t’intéresser !

 

J’espère que cette petite liste de fournitures de rentrée pourra t’aiguiller sur le matériel indispensable pour être un plant addict de qualitey !

woodii chaine de coeur ceropegia

Un peu de délicatesse dans ce monde de brute ! C’est toute la beauté de cette plante unique en son genre : le ceropegia !

 

 

Les besoins en lumière du ceropegia woodii

Ta petite protégée provient des zones semi-arides d’Afrique du sud ! On peut donc en déduire qu’elle apprécie une très forte lumière ! Elle peut même supporter le plein soleil, mais attention tu devras arroser plus fréquemment si c’est son cas. Plus elle aura de la lumière à disposition, plus sa croissance sera rapide.

 

chaine de coeur ceropegia woodii

 

Les apports en eau de la chaîne de coeur

 

La technique à absolument appliquer pour arroser ton ceropegia : le bassinage ! Trop de personnes s’étonnent de voir les tiges de leur plante chouchou dépérir et pourrir alors qu’ils arrosent sur le substrat : cette belle plante à turbercules déteste les trop plein d’eau et avec un arrosage par le dessus on a souvent du mal à doser correctement. Les tubercules aident la plante à survivre à de longues périodes de sécheresse. Alors s’il y a bien une plante à peu arroser, c’est celle-ci !

Entretenir ma plante

 

Cette belle chaîne de coeur porte bien son nom : elle est délicate et très fine mais pourtant très robuste. Son feuillage vivace et persistant peut même offrir de belles fleurs en forme de lanterne tout au long du printemps et à la fin de l’été.

Tu peux lui donner du style si tu le souhaites : la laisser la retomber le long d’une étagère, la palisser en l’accrochant à un beau tuteur, ou encore en l’enroulant sur elle-même pour qu’elle soit plus touffu.

Un endroit lumineux avec un pot qui pourra supporter ses belles longueurs et le tour est joué !

 

ceropegia woodii chaine de coeur

 

Bouturer un ceropegia woodii

Les tubercules de ta plante peuvent directement pousser tout au long de la tige de la chaîne de coeur. Il te suffira de couper en laissant au moins 3cm et te voici propriétaire d’un bébé plante ! Les tiges placées en eau peuvent aussi prendre racine. Coupe ta plante à l’endroit de ton choix puis place ta future bouture dans un flacon rempli d’eau. Tu peux aussi directement la placer en terre mais dans un pot adapté : aussi petit que possible pour encourager la pousse des racines.

 

 

 

Alors ? Comme une petite envie de mettre un peu de douceur sur ton rebord d’étagère ? La chaine de coeur sera toujours le bon choix 🙂

 

 

plante livre 2022 selection

De belles nouveautés livres qui parlent de plantes ont fait leur arrivée dans les librairies  ! Certaines depuis un moment déjà, mais je vous propose de découvrir ma sélection de l’année !

 

Petit guide illustré de botanique

 

livre selection 2022

 

J’ai d’abord découvert l’édition classique de ce joli livre. Depuis disponible en poche, il est très pratique à emporter dans sa valise pour découvrir les secrets de la botanique pendant les vacances ! Il est sur ma wishlist des objets qui vont m’apporter de belles connaissances. Simple, concis, tu pourras y découvrir comment fonctionne une plante de A à Z, ses besoins et comment reconnaître les différents végétaux. Bref, je ne l’ai pas encore entre les mains mais je l’adore déjà.

 

Comment avoir des plantes gratuites chez soi ?

 

livre plante selection 2022

Le titre parle de lui même. Il s’agit d’un petit livre illustré par des dessins assez chou adapté à tous.tes pour comprendre et facilement réaliser des boutures à la maison. Encore un format simple à glisser dans son sac le matin alors que tu pars travailler.

 

Le Petit guide des plantes médicinales

 

livre selection plante 2022

Voilà un sujet très intéressant ! Je n’y connais rien en plantes médicinales et pourtant ! Je trouve cela super intéressant car sans le savoir on peut trouver des plantes qui nous aide à soigner les maux de tous les jours. Ce joli livre permet de les identifier et de facilement les reconnaitre alors que tu es en balade. Sois attentif.ve car elles sont plus proches que tu ne le penses !

 

Des plantes mellifères pour mon balcon ou mon jardin

 

plante selection livre 2022

Un joli livre qui vas te sensibiliser aux rôles de nos amis les insectes dans le jardin. Dans ce petit guide pratique et engagé, tu apprendras pourquoi et comment les plantes sont si importantes pour la biodiversité. Au programme, apprendre à reconnaitre les insectes pollinisateurs, choisir les plantes en fonction des insectes, etc… Tout plein de belles choses à connaître quand on aime les plantes.

 

Plantes & jardins de sorcières – Dans le folklore, la magie et la médecine traditionnelle

 

plante livre selection 2022

Retour en arrière avec l’histoire et les usages de plantes connues pour leurs propriétés. Ce livre mélange documentation, croyances et légendes avec certains remèdes et soins préventifs pour sauver les hommes tout au long des époques. Un curieux ouvrage qui m’a fait l’ajouter un peu par hasard à cette sélection car il a attiré mon attention lors d’une balade en librairie.

 

J’espère que ça vous plaira, n’hésite pas à me partager tes dernières découvertes qui parlent de nos amies les plantes.

oden huile vegetale

Une marque de cosmétiques made in France avec des ingrédients issus de producteurs français !

 

Des plantes cultivées et transformées en France.

Le plus compliqué avec la mention made in France, c’est qu’elle ne veut pas forcément dire grand chose. La plupart des marques de cosmétiques acheminent des ingrédients naturels du monde entier pour ensuite les transformer et les mélanger en France.

Oden c’est tout le contraire. Les plantes proviennent d’agriculteurs français et chaque ingrédient et traçable. Un impact environnemental beaucoup plus faible qui permet de valoriser le patrimoine agricole français.

 

Des produits sans ingrédients de synthèse ni conservateurs.

Ce n’est pas un mythe, les remèdes de grand-mères ont toujours eu des effets mystérieux que je ne suis toujours pas capable de comprendre car les recettes sont bien gardées. Et pourtant les plantes françaises ont des bienfaits idéaux pour créer des routines de soins très simples à base de produits végétaux bruts et locaux.

En plus de participer à la conservation de la biodiversité françaises, Oden travaille avec des agriculteurs responsables qui relancent la culture des plantes françaises qui disparaissait peu à peu. Sur leur site tu pourras retrouver dès la première page, la provenance de chaque ingrédient des huiles végétales qu’ils proposent à la vente. La plupart sont issu du sud et surtout de la région PACA, mais la team Normandie a aussi ses petits trésors de culture !

 

oden soin botanique

 

Pour déterminer les produits les plus adaptés à ta peau, réalise un diagnostic avant ta commande !

Pour être très transparente avec toi, je suis loin d’être une experte du soin de la peau. Je me suis toujours contentée de trouver des crèmes plus ou moins bio et qui duraient un temps, ou alors j’utilisais tout simplement celles qui se trouvaient dans mes box du mois. Alors le fait de me rendre compte de toutes les caractéristiques que pouvaient présenter la peau m’a beaucoup aidé à choisir des produits plus adaptés.

J’ai toujours mis de la crème hydratante tous les matins sans savoir si c’était bien celle qui me correspondait. Et à part des masques, je ne faisais jamais de soin supplémentaire car j’ai toujours eu une peau « normale » ou parfois « sèche » et il était plutôt simple de la nourrir.

Mais avec le temps, ma peau change et je ressens de nouveaux besoins et la team Oden m’a super bien accompagné pour déterminer les produits de ma nouvelle routine. Après 2 mois d’utilisation, je suis conquise. En consommant ainsi, j’encourage les démarches d’une marque vraiment française et de plus les soins sont simples à appliquer et je me ressens vraiment l’effet « meilleure mine ».

 

 

Une très belle marque que je t’invite à découvrir à ton tour ! J’ai un petit code promo pour l’occasion à utiliser jusqu’au 20 août 2022 : VERTBOBO10 ! Enjoy !

 

 

 

pot argile pot plastique

C’est une très bonne question ! Quand on cultive les plantes en intérieur ou sur le balcon, on se demande très souvent quel est la matière du pot qui est la plus adaptée à sa plante. Je te partage les avantages et les inconvénients des deux types de pots.

 

Attention disclaimer : il n’y a pas une seule et unique façon de faire ! Il est important d’adapter la matière du pot aux besoins de la plante et surtout à tes propres habitudes d’arrosage ainsi que l’environnement dans lequel vit la plante. Tous ces critères sont très importants. On ne cultivera pas un pilea en Guadeloupe sur une terrasse de la même façon que dans mon salon à Lyon en France par exemple. Garde bien ces premières phrases en tête lorsque tu feras ton choix ! 🙂

Pour choisir entre les deux matières, on va se poser aussi la question de l’esthétisme, la durabilité et surtout les bienfaits de la matière pour la plante.

 

Les pots en argile, une matière naturelle et idéale pour les racines.

Le pot en argile est une poterie non émaillée. C’est pour cela qu’elle conserve une porosité qui permet naturellement d’éviter une stagnation de l’humidité et une meilleure respiration des racines. Cela peut éviter une trop forte stagnation de l’eau et peut sauver une plante si elle subit un trop plein d’eau ! Egalement l’argile possède des propriétés isolantes qui évitent que le pot ne chauffe trop au soleil.

A l’inverse, si tu places une plante qui a de forts besoins en eau dans un pot en terre cuite, elle pourrait subir un dessèchement rapide du sol. L’argile est une matière sensible au froid, le pot pourrait s’écailler ou se fissurer s’il subit des températures négatives trop intenses et à répétition.

Petit résumé des avantages et inconvénients :

  • Le pot en terre cuite laisse respirer les racines et leur permet de mieux se développer.
  • Les racines auront tendance à se développer plus vite et à demander un arrosage plus fréquent car la terre cuite étant poreuse, elle induit une évaporation plus rapide.
  • La matière du pot protège les plantes du froid car elle est plus épaisse, mais le pot est plus fragile.
  • Plus lourd, le pot en terre cuite amène une plus grande stabilité. Mais cela peut être un inconvénient si tu es amené à le déplacer souvent.
  • Le pot en argile est plus coûteux.

De plus on reste sur une matière naturelle qui est faite pour durer. Choisir un pot en argile c’est éviter la surconsommation de plastique et choisir de les utiliser et des les entretenir au fur et à mesure des années. Avec le temps, ils peuvent présenter des traces de champignons ou encore des dépôts organiques suite au calcaire ou à l’apport d’engrais.

Notamment, je trouve que c’est un choix esthétique, plus élégants, ils amènent ce cachet que j’aime tant à une déco d’intérieur. C’est une matière qui vit avec nos plantes et avec nous.

 

pot plastique pot argile

 

Les pots en plastique, parfaits pour des plantes aux besoins en eau importants.

De mon côté, je n’utilise que très rarement les pots en plastique. Mais depuis peu, j’ai pu leur trouver certains avantages car mes habitudes d’arrosage ont changé à cause de mon exposition plein sud.

Le pot en plastique est une matière plus légère qui facilite le déplacement des plantes. Je le trouve idéal pour des boutures ou des plantes en transition entre deux environnements (que l’on vient d’acheter en magasin par exemple). Il permet également de retenir plus longtemps l’eau, ce qui évite un arrosage parfois très/trop fréquent. Il est parfait pour des plantes qui aiment avoir un substrat frais en permanence. En adaptant le substrat et en le changeant régulièrement, le pot en plastique est une très bonne solution pour cultiver les plantes d’intérieur.

Néanmoins, cette matière étant moins durable, même si certaines marques créent désormais uniquement des pots en matières recyclées, je pencherai toujours vers un pot en argile. Même s’il est plus léger, le pot en plastique ne protège absolument pas les plantes du froid et l’ensemble peut geler très vite. Egalement si la couleur du pot est sombre, les rayons du soleil peuvent brûler les racines, car la chaleur du pot peut monter rapidement.

 

Petit résumé des avantages et inconvénients du pot en plastique :

  • Léger et souvent peu cher, on en trouve partout à toutes les sauces.
  • Il permet de garder le substrat humide plus longtemps.
  • Costaud, il tient plus longtemps dans le temps et peut être facilement réutilisable.
  • Il ne permet pas de protéger les racines du froid et de la chaleur.

 

Côté esthétique, il existe un très grand nombre de pots en plastique, de toutes les formes et surtout de toutes les couleurs. Je peux tout à fait comprendre que l’on apprécie sélectionner le pot adapté à sa déco. De mon côté, j’aurai plus tendance à avoir envie de le placer dans un cache-pot, notamment pour éviter cette vision de matière plastique en plein milieu de mon salon. Le coût peut être un argument non négociable, car suivant la taille et la qualité, on peut trouver des pots en plastique à moindre frais.

 

Tu as désormais toutes les cartes entre tes mains pour faire le choix qui te correspond à toi, suivant tes habitudes, tes valeurs, tes plantes et leurs besoins.

Je partagerai toujours ma façon de faire, mais je sais aussi que chaque personne et chaque plante sont différentes et que l’on peut trouver un avantages à toutes les options.

 

N’hésite pas à partager ton expérience en commentaire ! A très vite !

 

caladium plantation culture

Les caladiums font leur grand retour ! Pour l’occasion je vous partage comment procéder pour planter ces tubercules !

 

Disclaimer : il n’y a pas qu’une seule et même façon de faire pour planter les caladiums ! Chacun.e a sa méthode : je vais te partager la mienne et te décrire celles qui sont également possibles. A toi de choisir celle qui correspond à ton intérieur et à tes habitudes d’entretien.

Etape 1 : nettoyer les tubercules !

Tout d’abord et surtout, s’il s’agit de tubercules de caladiums que tu as planté les années précédentes (voire même ceux que tu viens de recevoir), il est important de les nettoyer et de vérifier qu’ils sont sains. Ce serait dommage de planter des tubercules en mauvais état qui pourraient ne pas se développer.

Retire donc les veilles racines et la poussière autour de tes tubercules tout en douceur. Si lors de ton nettoyage, tu trouves des éléments mous, il faudra les séparer à l’aide d’un cutter avec une coupure nette et laisser sécher l’ensemble pour mettre toutes les chances de ton côté.

Cette étape est indispensable pour éviter que ces éléments entraînent la pourriture du caladium.

 

Etape 2 : identifier le sens de plantation.

Ce n’est pas forcément évident, mais il est très important de placer ton tubercule dans le bon sens pour son bon développement.

En général, la partie inférieure qui est à placer en fond de pot, est la plus plate et lisse. Alors que la partie à placer vers le haut (de là où va sortir ton caladium), présente une légère bosse voir même parfois un début de pousse. On appelle cette partie les yeux du tubercule.

Si vraiment tu as un gros doute quand au sens de plantation, place le de façon horizontale, ainsi les racines se formeront facilement et la sortie de terre de tes caladiums sera plus simple. Un caladium planté à l’envers pourra quand même sortir mais cela prendra beaucoup plus de temps, car les tiges pour atteindre la lumière, devront faire le tour du tubercule avant de pouvoir rejoindre la surface.

Quel terreau utiliser pour les caladiums ?

Avant de planter les tubercules, certaines personnes les font tremper dans l’eau. Comme on pourrait le faire pour des graines afin de les faire germer au préalable avant de les mettre en terre. De mon côté, j’ai toujours eu peur de les faire pourrir de cette façon, et cette étape n’étant pas obligatoire, je m’en passe en général.

Niveau substrat chacun a son école également : certains les placent en sphaigne, d’autres en fibre de coco + perlite, etc… De mon côté j’ai toujours fais avec du terreau universel et tout c’est très bien passé. A celles et ceux qui ont peur de devoir faire des mélanges de substrat pour la mise en terre, pas de panique tout fonctionne très bien. Cette année néanmoins je vais faire un mélange terreau universel avec perlite pour permettre à mon terreau de rester frais plus longtemps.

Egalement comme il s’agit de plantes qui ont une « durée de vie » je ne mets pas de billes d’argile en fond de pot.

 

Etape 3 : Prêt.e à planter tes caladiums ? C’est parti !

Une fois ton substrat choisi c’est parti pour le choix du contenant ! Comme les plantes d’intérieur, sélectionne un pot adapté à la taille du/des tubercules! Car oui, qui ne rêve pas d’une belle potée de caladiums colorée? L’année dernière j’ai réuni un bon nombre de mes tubercules dans une jardinière en plastique et le résultat était top ! Alors quelle option vas-tu choisir cette année?

Hop hop hop en terre ! Prends ton pot, place un fond du substrat en premier puis viens placer ton/tes  tubercules sur le substrat. Recouvre ensuite ton pot de terreau, de sorte que les yeux soient plus ou moins visibles à la surface. Pour terminer, on arrose abondamment !

 

plantation caladium culture

Et ensuite ? Entretien et sortie des premières tiges de caladiums.

Il est important de garder un substrat frais en permanence avec une température du sol constante. Il faut éviter les courants d’air ! Attention, j’ai bien dis terreau frais et non détrempé au risque de faire pourrir le tubercule.

Pour booster la pousse, il y a plusieurs manières de faire :

Tu as le choix de laisser ton tubercule à l’air libre et de patienter. Mais tout le monde n’est pas comme toi !

Tu peux placer ton pot dans une serre, boîte en plastique, sac de congélation, sous cellophane… Tout ça pour garder une chaleur permanente et un environnement humide. Attention néanmoins à bien aérer le tout ! Et oui, la pourriture peut vite s’installer sur le substrat voire même faire disparaître tes tubercules.

Et dernière étape, place ton/tes pots à un endroit très lumineux pour encourager la pousse de tes futurs caladiums !

 

Les erreurs à éviter !

Je le rappelle encore une fois, l’erreur la plus fréquente lors de la mise en terre des caladiums c’est la pourriture du tubercule. Egalement les mouches de terreaux attirées par la terre humide et chaude, adorent s’installer et venir grignoter petit à petit nos jolis caladiums. Une fois la mise en terre effectuée, il faut être attentif à leur évolution pour vérifier que tout se passe bien.

Egalement la variation de température du sol peut être un problème : si les tubercules ne sont pas dans les meilleures conditions pour germer, ils vont stagner et rester trop longtemps en « attente » dans le substrat. Cette situation peut vite se terminer avec une pourriture également. Alors, plus tu plantes tard tes caladiums, plus la pousse sera facile.

Si tu te rends compte qu’un de tes tubercules est en mauvais état, il va falloir agir vite. N’hésite pas à déterrer le tout et vérifier son état. Si une partie est molle c’est le moment de sauver ton caladium. Coupe de façon nette pour séparer les deux parties et laisse sécher la plais plusieurs heures. Puis rempote le dans un nouveau substrat et encourage le à repartir à nouveau ! Il vaut mieux sauver un caladium que le perdre totalement non? Alors tente des choses et surtout agis vite !

 

NB : Tu n’as pas forcément besoin de lampes horticoles ou de tapis chauffant pour lancer la pousse de tes caladiums. Je peux comprendre ton impatience, mais si tu n’es pas équipé, ce n’est pas grave ! Attends que la période soit plus douce pour lancer tes caladiums. Car la base du développement de nos petits tubercules : chaleur, lumière et humidité !

 

J’espère que cet article complet t’aidera au mieux à lancer la culture de tes caladiums !

Pour rappel, tu peux avoir aperçu des caladiums en extérieur mais il s’agit probablement d’autres pays ! En France il fait malheureusement trop froid et/ou trop sec à l’extérieur pour pouvoir les placer sur ton balcon ! On cultive donc ces beautés à l’intérieur de nos appartements !

Longue vie à tes caladiums ! Profite en bien, car ils ne durent que quelques mois. 🙂

PS : Rendez-vous sur cet article lorsque tes caladiums seront un peu fatigués !

 

ou placer ses plantes

C’est la grande question : où vas-tu installer ta nouvelle plante fraîchement arrivée chez toi ? Je te partage mes conseils !

 

Prends en compte ses besoins.

Identifie la lumière dans ta pièce : il est important de placer ta nouvelle plante dans un endroit adapté à ses besoins. Pour sa croissance et son bon développement, renseigne toi sur la variété et trouve la place où elle se sentira bien.

L’emplacement de ta plante n’est pas fixe !

Un des points les plus importants à comprendre lorsque l’on cherche l’espace idéal pour sa plante, c’est que rien n’est fixe. Il faut essayer car même si ta plante a des besoins spéciaux, elle peut tout à fait s’acclimater. C’est en essayant que tu trouveras la place parfaite. Egalement lorsque les saisons changent, la lumière de ton lieu de vie aussi. Adapte l’emplacement de ta plante tout au long des saisons.

placer ses plantes

Observer, c’est la clé !

N’oublie pas d’observer ta plante. C’est elle qui te montrera si la place que tu lui as choisie va avec ses besoins.

  • Plus les feuilles sont petites et plus ses tiges s’allongent vers le haut, plus elle manque de lumière.
  • Si des tâches plus claires apparaissent sur les feuilles, c’est que ta plante subit un trop plein de lumière, il faudra la déplacer.
  • Si ses feuilles sont grosses et sa couleur vive cela signifie qu’elle se sent bien ! Le nombre de tiges et feuilles aussi est un signe de bon ou mauvais développement.

Plus tu es attentif à son développement, plus vite tu pourras la déplacer et comprendre ses besoins.

Un dernier mot, fais toi plaisir en déco !

Déplacer, réarranger, faire de la déco avec ses plantes ça doit rester un plaisir ! Le fait qu’elles soient considérées comme des éléments de déco te permettra de leur donner un rôle important et d’avoir envie de les chouchouter pour embellir ton intérieur. Petit conseil personnel : n’hésite pas à mélanger les matières, les couleurs et les formes pour une déco toujours plus originale.

pot argile originaux

Envie d’une dose d’inspiration pour pimper tes plantes ? Tu es au bon endroit ! Dans cet article je partage mes trouvailles de pots et cache-pots en argile et céramique plus originaux les uns que les autres !

 

Les cache-pots couleurs pastels de Rain Ceramics

 

Gab créé des pots et cache-pots au sourire tendre qui apporte un peu de douceur à ta déco. Parfois toutes simples ou avec une touche de blanc, les créations du potier Seattleites m’ont touchées dès que je les ai aperçues sur les réseaux. N’hésite pas à les rassembler pour créer une unité dans ta déco.

@rain_ceramics

 

De la couleur pour une déco avec des pots et cache-pots originaux

 

Inspirée de l’univers de la forêt et des animaux, cette céramiste nous partage ses créations d’objets enfantins. Fabriqués en Oregon par une jeune femme dont je n’ai pas réussi à trouver le nom, tu pourras retrouver toute sorte de jolis contenants pour accompagner tes plantes au quotidien. Ou alors tu pourras choisir de petits compagnons en argile qui, posés tout près de ta jungle, renforceront le thème de ta déco. C’est trop mignon pour que je ne partage pas son compte.

@a.mist.of.horses

 

Un peu de déco contemporaine : design et modernité font le bonheur des plantaddicts

 

Revenons dans une inspiration plus soft et tout aussi douce, les créations d’Eric sont modernes et adaptées à une décoration plus minimaliste. Pensés pour les plantes et leur mise en avant, les cache-pots du designer sont arrondis et de couleurs pâles. Ils complètent parfaitement la forme de nos amies les plantes.

Impossible de passer à côté.

@frontrangeclay

 

Le terracota toujours aussi tendance ; des cache-pots visage trop mignons

 

De retour aux sources, Jam réalise à la main ces jolis cache-pots en argile brut. Ils possèdent tous leur propre visage et expression mais ce sont leurs traits grossiers qui m’ont fait craquer. D’inspiration asthèque, on a comme l’impression qu’il s’agit de personnages qui vont rejoindre la famille. J’ai été très touchée par la bonne humeur qui ressort de ces petits objets et l’authenticité de chacun d’entre eux.

@handmadebyjam

 

La nature reprend ses droits : une décoration de pots uniques

 

On change d’univers pour rendre un bel hommage à la nature. Les insectes sont au coeur des créations de Sarah. Ils ornent chacun de ses cache-pots avec leurs formes et leurs magnifique ailes. La différence c’est qu’ils sont comme posés sur le pot et donnent cette impression de relief qui apporte du volume et de la dimension aux cache-pots que j’adore. Idéal pour la déco vintage de ton intérieur.

 

@fromhandsof.sjr

 

J’espère que cette sélection de pots et cache-pots t’aidera à trouver le pot idéal pour ta nouvelle plante !

ou trouver plante caudex

L’année dernière de multiples boutiques en ligne vendaient des plantes à caudex : stephania erecta, dioscorea elephantipes et plein d’autres encore !

Mais où trouver ces jolies plantes originales et si robustes en ce moment ?!

J’ai mené ma petite enquête !

 

Je ne trouve plus de stephania erecta à la vente depuis le début de l’hiver, est-ce normal?

Avant toute chose, il faut savoir que ces plantes ont une période de dormance ! Les e-shop qui commercialisent les plantes à caudex les vendent rarement sans feuilles.

Le transport en hiver peut également être périlleux car le froid et l’humidité trop forte lors du voyage pourraient endommager la plante (même les plus robustes parfois) qui pourrait arriver en très mauvais état à sa destination.

plante a caudex

Être patient.e oui, mais pour combien de temps?

La période la plus optimale pour la vente et donc pour trouver la plantes à caudex de tes rêves, commence à partir du mois d’avril. En effet les beaux jours permettront au stephania erecta, au phyllantus mirabilis… De petit à petit ressortir leurs premières feuilles et d’être enfin mis à la vente. Et encore ! Plus souvent en pleine croissance durant l’été, il ne serait pas étonnant de les retrouver seulement en vente dans ta jardinerie préférée à partir de juin !

Alors attendras-tu cette période?

 

ou trouver plantes caudex

J’ai trouvé LA boutique en ligne qui vend des plantes à caudex !

Pour terminer, j’ai quand même trouvé une boutique  qui en propose à la vente en ce moment. Néanmoins ce sera un caudex nu ou qui potentiellement perdra son feuillage une fois installé chez toi : Casa Botanica.

 

Dans le cas ou tu serais en train de lire cet article pendant les beaux jours, sache que nos boutiques françaises en ligne vendent également des plantes à caudex pendant les périodes les plus propices à leur croissance : le printemps voire même l’été.

Et une boutique hollandaise que je recommande également, qui met à jour sa sélection chaque semaine : Meergroeninhuis.