Category Archives: Plantes d’intérieurs

maculata begonia bambou

Le bégonia cette plante d’intérieur très esthétique !

Le bégonia bambou, maculata ou encore tamaya est une plante vivace qui n’a qu’un seul défaut : il craint le froid !

 

bambou begonia maculata

 

Les besoins en lumière

Le bégonia se plaira dans un endroit très lumineux ou mi-ombragé. Attention au soleil direct qui pourrait abîmer son joli feuillage ! La température idéale du bégonia est d’environ 20° ! Tu peux donc placer ton bégonia dehors en été mais attention aux excès de température.

 

 

 

Les apports en eau du bégonia

En été, arrose ton bégonia environ deux fois par semaine. Laisse sécher légèrement la surface du substrat entre les arrosages. En hiver espace les. Attention aux excès d’eau, qui feront tomber les feuilles de ta plante, prends le temps de vider la coupelle ou ton cache-pot si de l’eau stagne après avoir arrosé.

 

Entretenir ma plante

Le bégonia est une plante à croissance rapide. Elle aura besoin d’être tuteurée car ses tiges sont fines et ne pourront pas supporter le poids de ses larges feuilles. N’hésite pas à tailler ta plante suivant la forme qua tu veux lui donner. La période idéale est en automne, lorsque la période de croissance est terminée. Supprime les feuilles fanées lorsqu’elles commencent à apparaître pour pouvoir laisser de l’énergie à la plante pour sortir les nouvelles !

Tous les 3 ans environ, offre une nouvelle maison à ta plante pour l’encourager à grandir et relancer sa croissance en changeant son terreau et en lui offrant un pot plus grand pour que les racines puissent s’étendre.

 

 

 

Bouturer un bégonia

Le bouturage du bégonia est plutôt simple : en effet la plante possède plein de petits tronçons que tu peux couper puis placer dans l’eau afin d’obtenir une toute nouvelle plante. En quelques semaines, les racines vont apparaître et tu pourras la planter en pleine terre ! Un bébé bégonia est né !

 

Tu as un bégonia chez toi et tu souhaites partager tes astuces pour en prendre soin ! N’hésite pas à écrire un commentaire sous cet article ! 😉

 

 

anthurium plante verte

Une jolie plante à choyer : l’anthurium !

Parfois avec des fleurs colorées ou uniquement des feuilles en forme de coeur, l’anthurium aura besoin de soins adaptés pour vivre longtemps dans ton intérieur ! Voyons tout cela ensemble ! 🙂

 

 

Les besoins en lumière

L’anthurium a besoin d’être dans un emplacement lumineux mais pas trop. Le soleil direct pourrait brûler ses grandes feuilles et abîmer l’ensemble de ta plante. Privilégie un espace proche d’une fenêtre ce sera parfait. La température idéale à la bonne croissance de ta plante est entre 18 et 21°. Tu peux donc la sortir au printemps mais il ne faut pas hésiter à la rentrer le soir s’il fait plus frais.

 

plantes verte anthurium

 

Les apports en eau de l’anthurium

L’anthurium a de grands besoins en humidité. En effet, un intérieur sec peut rapidement faire dépérir ta plante. Place la sur un lit de billes d’argile et trempe le souvent pour que lorsque l’eau s’évapore, la plante profite directement de l’humidité. Surtout en hiver et lorsque le chauffage fonctionne, pulvérise de l’eau non calcaire sur ses feuilles régulièrement.

Concernant l’arrosage, au printemps arrose ta plante avec de l’eau à température ambiante car un trop grand écart de température pourrait provoquer un stress important à ta plante. Fais le 2 à 3 fois par semaine, et en période de repos une fois tous les 10 jours suffira.

 

Entretenir ma plante

Pas besoin de tailler ta plante, tu peux éventuellement couper les fleurs lorsqu’elles sortent car elles épuisent l’énergie de ta plante. Prends le temps de nettoyer ses feuilles avec de l’eau tiède non calcaire et de supprimer les feuilles mortes.

D’avril à septembre, la plante est en pleine croissance ! C’est le moment d’apporter une fois par mois de l’engrais liquide à ta plante. En dehors de cette période il faut stopper totalement les apports d’engrais.

 

vertes plantes anthurium

 

Bouturer un anthurium

L’anthurium se multiplie en divisant ses racines. Dépote ta plante et dégage la terre entre les racines en prenant bien soin de ne pas les abîmer. Divise la motte en 2 ou 3 suivant le nombre de plantes que tu souhaites. Puis rempote les anthuriums dans des pots suffisamment profonds sans enterrer la base de la plante. Attends quelques jours avant de commencer les arrosages. Et le tour est joué !

 

Tu as un anthurium chez toi et tu souhaites partager tes astuces pour en prendre soin ! N’hésite pas à écrire un commentaire sous cet article ! 😉

 

 

plantes interieur philodendron

Le roi de nos intérieurs : le philodendron !

Parfois massif ou bien grimpant, le philodendron est la plante parfaite pour ton intérieur. Facile d’entretien, l’espèce possède de magnifiques sujets qui peuvent satisfaire toutes tes envies de vert à la maison !

 

 

Les besoins en lumière

Le philodendron est une plante qui apprécie la lumière ! Attention cependant à ne pas placer ta plante sous les rayons du soleil car il pourrait brûler ses feuilles. Tu peux donc le placer dans une pièce où il ne fait ni trop chaud ni trop froid et où il recevra suffisamment de lumière pour sa croissance. Il faudra éviter à tous prix les courants d’air !

verte interieur plantes

 

Les apports en eau

Pour vivre longtemps, le philodendron a besoin d’un peu d’attention en matière d’arrosage. Il faudra brumiser la plante environ tous les deux jours. Arrose la dès que tu vois que le substrat est sec. En période chaude, il faudra donc être attentif et l’arroser beaucoup plus fréquemment.

 

Entretenir ma plante

Il faudra amener environ une fois par mois de l’engrais liquide à ta plante. Les feuilles du philodendron ont tendance à retenir la poussière, prends donc le temps de les nettoyer régulièrement pour que la plante puisse respirer. Ta plante pourra également avoir besoin d’être tuteurer en fonction de son évolution.

Le philodendron est une plante à croissance rapide, lorsque son contenant devient trop petit, rempote ta plante de préférence au printemps, elle te remerciera.

 

interieur philodendron plantes

 

Bouturer un philodendron

Le philodendron peut se bouturer de deux manières différentes :

  • Prélève une pousse de 10 à 20 cm environ, puis conserve uniquement deux feuilles. Trempe la dans de l’hormone de croissance et plante la dans un terreau classique. Fabrique ensuite une mini-serre pour créer une atmosphère humide. Tu peux placer un bocal en verre sur ta pousse ou bien du film transparent. Pour terminer mets la dans un endroit chaud mais pas trop. Après 3-4 semaines vérifie si ta bouture commence à faire des racines.
  • Coupe une tige et place la dans l’eau, de préférence un bocal transparent. Tu peux éventuellement y mettre un peu d’engrais. Normalement les racines devraient apparaître au bout de 2 semaines. Quand elles sont assez grandes plante ta bouture dans un substrat classique.

 

 

alocasia cuprea plante

Une plante à l’allure extra-terrestre : l’alocasia cuprea.

Depuis peu, j’ai ajouté à ma « petite » collection de plantes d’intérieur ce magnifique alocasia cuprea. Cette plante d’origine tropicale, adore la chaleur et aura besoin de beaucoup d’humidité pour se sentir bien dans son environnement ! Attention les cupreas envahissent nos salons !

 

 

 

Les besoins en lumière

L’alocasia est friand en lumière ! Attention cependant à ne pas le mettre sous le soleil direct, ses feuilles risqueraient de brûler. L’endroit idéal pour son bon développement est une véranda chauffée ou une salle de bain entre 18 et 22°.

 

alocasia cuprea

 

Les apports en eau

L’alocasia cuprea a un besoin important en eau. Dès que son substrat est sec il faudra l’arroser. Pas forcément en grande quantité, mais fais en sorte que son substrat soit toujours humide. Celle plante adore ça ! Par temps sec, n’hésite pas à la brumatiser souvent et de préférence avec de l’eau non calcaire pour éviter de tâcher ses feuilles. Tu peux également placer ta plante sur une soucoupe remplie de billes d’argile qui rendra l’air moins sec lors de son arrosage.  Si tu la places dans un endroit ombragé, espace d’avantage son arrosage. En été, n’hésite pas à lui faire prendre de petites douches pour nettoyer ses feuilles et bien humidifier la terre !

 

 

Entretenir ma plante

Pendant la période de croissance, l’alocasia aura besoin d’un apport d’engrais deux fois par mois environ. Tu peux prendre le temps de nettoyer les feuilles de ta plante qui ont tendance à retenir la poussière. Elle n’en sera que plus belle ! Parfois l’alocasia peut « pleurer », c’est à dire que ses feuilles dégagent de l’humidité à la surface intérieure des feuilles. Ce phénomène indique que la plante a été un peu trop arrosée, rien de grave ! Attention par contre à ton sol fragile car cet égouttement peut tâcher. Si ses feuilles inférieures perdent de leur beauté, n’hésite pas à les couper à 4cm environ pour stimuler la croissance de nouvelles feuilles.

 

 

Bouturer un alocasia cuprea

L’alocasia peut se bouturer de deux manières différentes :

  • Par séparation de petits rejets de la plante : attendre que la pousse soit suffisamment grande pour la séparer de la plante mère, sinon elle n’aura pas assez de force pour évoluer seule.
  • Lors du rempotage de ta plante, sépare les rhizomes qui comportent au moins un bourgeon. Fais une coupure nette et précise. Dépose les ensuite horizontalement  sur une surface de terreau légèrement humide. Couvre les d’un sac plastique transparent et perforé et place les dans un endroit chaud (environ 24°). Dès que de nouvelles pousses apparaissent, tu peux commencer à arroser légèrement. Une nouvelle plante est née !

 

 

cactus fleurs hiver

Des fleurs dans ton intérieur en hiver c’est possible, avec le schlumbergera.

Aussi appelée le cactus de noël, cette plante aux allures de cactus n’en est pas vraiment un ! On le traite comme une plante d’intérieur, il n’aime pas le soleil direct mais il fleurit au moment de noël ! Voici quelques conseils pour savoir comment en prendre soin.

 

Les besoins en lumière

Le schlumbergera a besoin de lumière pour pouvoir s’épanouir chez toi ! Ce n’est pas un cactus comme les autres, car il n’aime pas le soleil direct, qu’il soit en intérieur au travers d’une vitre, ou en extérieur. Si tu veux le mettre sur ta terrasse pour qu’il prenne l’air, place-le dans un endroit ombragé.

 

 

Les apports en eau

Comme tous les cactus, le schlumbergera a des besoins modérés en eau. Il faudra l’arroser plus souvent pendant sa période de croissance et de floraison. En été, laisse sécher le substrat entre deux arrosages et évite que l’eau stagne dans sa coupelle ou son cache-pot.

 

cactus de noel

 

Entretenir ma plante

La principale caractéristique du cactus de noël c’est qu’il fleurit en hiver ! Lorsque le cactus commence à fleurir, évite de le déplacer. Il est important de le rempoter tous les 2 ou 3 ans, après chaque période de floraison et de l’arroser plus intensivement pour garder la terre fraîche.

Tu peux aussi lui apporter de l’engrais tous les 15 jours entre octobre et  janvier pour améliorer sa floraison.

 

 

Bouturer un schlumbergera

Au printemps ou en été, tu peux multiplier ton cactus en coupant directement les tiges de la plante mère. Compte 3 sections et coupe la tige. Laisse sécher quelques heures puis rempote la dans le même mélange de substrat que la plante mère. Garde ta bouture dans un environnement de 20° environ et croise les doigts pour que la bouture fasse de petites racines. Ça peut prendre quelques de temps, alors sois patient 😉

 

 

interieur plante syngonium

Une plante décorative avec un feuillage original : le syngonium.

Ses feuilles ressemblent à celles du philodendron au niveau de la forme, mais ont une toute autre couleur selon les espèces. Parfois panachée ou même rose, cette plante décorative a parfaitement sa place dans ton salon ! Dépolluante et très facile d’entretien, on ne peut que l’adorer !

 

 

Les besoins en lumière

Le syngonium apprécie les pièces lumineuses sans soleil direct. C’est une plante à croissance lente, il n’est pas nécessaire qu’elle soit en permanence dans une pièce lumineuse, mais sa croissance sera du coup ralentie. Elle aime vivre à l’intérieur et elle ne supporte pas les températures en dessous de 13°.

 

syngonium plante interieur

 

Les apports en eau

Le syngonium n’a pas de besoin spécifique en eau. Il faut l’arroser régulièrement mais modérément. Arrose ta plante dès que son substrat est sec en surface. En hiver, il suffit de l’arroser une fois par semaine sans la détremper pour éviter de faire pourrir les racines et le tour est joué ! Tu peux également la brumatiser régulièrement, surtout en hiver pour que son feuillage garde ses couleurs (surtout si elle est panachée).

 

Entretenir ma plante

Ton syngonium est un peu fatigué et fait la tête? Tu peux lui apporter un petit peu d’engrais mais ce n’est pas nécessaire à son évolution. Supprime les feuilles jaunes qui peuvent apparaître avec le temps. Même si le syngonium est résistant à certaines maladies, il peut être touché par les cochenilles, les araignées rouges ou les pucerons. Surveille son feuillage pour éviter qu’il ne soit trop tard. 😉

 

interieur plantes syngonium

 

Bouturer un syngonium

Sur la plante mère, sélectionne une tige avec quelques feuilles d’environ 10cm. Il faut la couper juste au dessus d’un noeud. Place-la dans un petit bocal d’eau qu’il te faudras changer toutes les semaines environ et attends l’apparition des racines. Une petite pousse montrera bientôt le bout de son nez et tu pourras la replanter !

 

N’hésite pas si tu as des questions à les poser en commentaire ! 😉

verte sansevieria plante

Le sansevieria : une plante élancée unique en son genre !

Avec ses feuilles verticales qui poussent jusqu’à « toucher le ciel », le sansevieria est aussi appelé « langue de belle mère » ! Avec ses feuilles graphiques et ses ornements parfois colorés, il apportera du caractère à ton intérieur ! Je te propose d’en apprendre un peu plus.

 

 

Les besoins en lumière

C’est une plante peu exigeante qui peut se satisfaire d’un endroit ombragé pour évoluer. Mais si tu souhaites qu’elle pousse et qu’elle soit en forme, elle appréciera la luminosité et pas de soleil direct ! Elle aime être bien au chaud.

 

sansevieria plante interieur

Les apports en eau

Il faut avoir la main légère avec le sansevieria. L’excès d’eau peut lui être fatal ! En été arrose le une fois par semaine. Tu peux espacer les arrosages en hiver en laissant le temps au substrat de sécher entre les arrosages. Fais bien attention que ta plante de nage pas dans l’excédant d’eau, pour cela retire-le une fois que tu as arrosée ta plante.

 

Entretenir ma plante

La poussière peut s’accumuler sur ses longues feuilles. Tu peux les nettoyer à l’aide d’un chiffon humide. Si certaines feuilles s’affaiblissent, tu peux les retirer. Observe régulièrement la pointe des feuilles, car si elles sont abimées, elle ne pousseront plus !

Cette plante fait parti des plantes dépolluantes, elle te remerciera ainsi pour tout le temps que tu passes à t’occuper d’elle. 😉

 

 

Faire évoluer mon sansevieria

Le sansevieria est une plante à croissance lente. En été place le dans un endroit lumineux pour favoriser sa croissance. Il faudra le rempoter uniquement lorsqu’il sera serré dans son pot. Le rempotage se fait au printemps pour laisser plus de place aux racines pour se développer. Assure toi de composer le substrat de billes d’argiles et pourquoi pas d’un peu de sable pour assurer un drainage parfait ! Il est possible de lui donner un peu d’engrais en période de croissance. Tout type d’engrais peut convenir, liquide ou solide.

sansevieria plante verte

 

Bouturer un sansevieria

Autre que par l’apparition de rejets, tu peux réaliser une bouture en découpant une feuille de ton sansevieria en plusieurs parties de 5cm environ.Tu peux placer chaque morceaux dans de l’eau ou sur de la terre et attendre que des racines apparaissent, c’est aussi simple que ça ! 🙂

Tu peux également séparer les feuilles entre elles et les replanter séparément lors du rempotage de ta plante, on appelle ça la division. Personnellement je préfère lorsque le sansevieria est en feuilles groupées, je le trouve plus canon !

 

N’hésite pas à partager ton expérience avec cette jolie plante si toi aussi tu en as adopté une chez toi ! 😉

plante zamioculcas vertes

Pas besoin d’avoir la main verte pour avoir un zamioculcas !

Cette plante est l’une des plus robustes que je connaisse ! Elle te pardonnera tes erreurs de jardinier amateur sans soucis ! Elle est capable de survivre dans un endroit sec et arboré comme sous des températures allant de 28 à 35° maximum ! Particulièrement facile d’entretien, ses magnifiques feuilles vertes foncées m’ont tout de suite séduite. Ses tiges aériennes donnent du style à un intérieur sans trop le charger. Alors qui fonce s’en acheter un?

 

verte zamioculcas plante

 

Les besoins en lumière

La luminosité est indispensable pour l’évolution du zamioculcas, bien qu’il se plaise également dans un endroit ombragé ! C’est à toi de lui trouver une place dans ton intérieur ! Il s’adaptera parfaitement. Bien que gourmand en lumière, il déteste les coups de soleil, il ne faut surtout pas la mettre en plein soleil ! Tu peux tout à fait lui faire prendre l’air l’été, il faudra cependant lui réserver une place à l’ombre. Il peut supporter des températures élevées, attention tout de même de ne pas dépasser les 35° à l’ombre. La plante pourrait en souffri ! Et nous on veut juste qu’elle l’évolue dans le meilleur environnement possible.

 

Les apports en eau

Le zamioculcas est très tolérant. Si tu oublies de l’arroser, il ne t’en voudra pas bien longtemps ! C’est pourquoi il faudra l’arroser régulièrement sinon sa croissance s’arrêtera et il perdra ses feuilles. Dans une pièce chauffée en hiver, arrose-le une fois par semaine et 2 à 3 fois par semaine en été. Laisse sécher le substrat entre deux arrosages, attention à ce qu’il ne devienne pas trop sec pour autant. La vaporisation d’eau non calcaire est le petit plaisir du zamioculcas ! En effet cette plante a besoin d’un apport en humidité régulier. Tu peux vaporiser son feuillage tous les jours si tu veux, elle en sera ravie.

verte plante zamioculcas

Entretenir ma plante

Il est indispensable que ta plante ait un drainage important. Surtout n’arrose pas trop ta plante. Si de la moisissure apparaît à la surface du substrat, c’est qu’il y a danger de mort ! Arrête immédiatement d’arroser ton zamioculcas ! Pour éviter cette erreur, retire l’excédent d’eau dans sa soucoupe régulièrement, ou alors place-le sur un lit d’argile.

Attention aux environnements trop secs, les cochenilles pourraient avoir envie de faire une petite visite à ta plante ! Même si il est très robuste, le zamioculcas peut également subir les attaques de ces parasites. Vaporise souvent ta plante et cela n’arrivera pas !

 

 

Faire évoluer mon zamioculcas

Tu peux apporter de l’engrais liquide pour plantes vertes à ta plante une fois par mois de mars à septembre. Tu peux également mettre dans la terre de l’engrais solide à libération lente. Une capsule suffit par mois. Cela aidera ta plante à grandir plus vite pendant la période de croissance.

Surveille l’évolution de ta plante, un rempotage est nécessaire environ tous les 2-3ans. Fais le de préférence au printemps. Sors ta plante de son pot, sépare un peu les racines entre elles pour les laisser respirer et leur permettre de s’épanouir dans leur nouvel environnement. Un renouvellement de substrat est aussi bénéfique à la plante.

 

verte plante zamioculcas

 

Bouturer un zamioculcas

On peut bouturer le zamioculcas par division ou par bouturage.

Lors de son rempotage au printemps, prend le temps de séparer les tiges entre elles et de les placer dans différents pots. Bien que plus joli en masse, c’est une très bonne solution pour avoir plusieurs plantes.

Tu peux aussi prélever plusieurs folioles (petites feuilles qui composent la feuille) en les déposant sur du papier journal pour que la plaie cicatrise. Puis enfonce les dans un substrat humide. Ces petites pousses auront besoin de beaucoup de lumière quotidienne et d’être dans un environnement chaud et humide pour avoir une chance de grandir. Le bouturage peut prendre beaucoup de temps, mais avec beaucoup de la patience et de persévérance, tu pourras faire des bébés zamioculcas !

 

N’hésite pas à partager ton expérience avec cette jolie plante si toi aussi tu en as adopté une chez toi ! 😉

grande plante panache feuille

Une plante avec de grandes feuilles panachées : Le Dieffenbachia

 

Bien que toxique, le dieffenchia est sans aucun doute la plante d’intérieur colorée qui aura sa place chez toi !

A mettre hors de portée des enfants en bas âges et des animaux un peu trop curieux !

Découvrons ensemble tous ses petits secrets !

 

 

Les besoins en lumière du dieffenbachia

Comme beaucoup de plantes d’intérieurs, elle est issue d’un milieu tropical et demande donc de la lumière non directe ! Attention notamment aux trop grands écarts de température, c’est une plante qui ne supporte pas de vivre en dessous de 15° ! Petite frileuse!

Si ses feuilles jaunissent, c’est qu’elle manque de lumière. Rapproche la alors d’une fenêtre.

 

plante dieffenbachia grande

 

Les apports en eau

En été le dieffenbachia sera gourmand en eau. Il faudra l’arroser 2 à 3 fois par semaine de sorte que son substrat reste humide sans pour autant laisser de l’eau stagner dans sa coupelle. En hiver espace les arrosages et fais en sorte d’apporter une atmosphère humide à ta plante en posant le pot sur des billes d’argiles . Le dieffenbachia appréciera particulièrement les petites douches pour nettoyer ses feuilles et surtout pour le rafraîchir !

 

Entretenir ma plante

Prend soin de ta plante comme elle prend soin de toi ! Et oui ! Le dieffenbachia absorbe des composants toxiques de ton intérieur grâce à ses larges feuilles !

Cette plante n’aime pas avoir les racines dans l’eau et il faut à tout prix éviter les changements brusques de température ! Les plantes aussi peuvent prendre froid, alors évite les courants d’air !

Les feuilles inférieures de la plante ont tendance à sécher au bout d’un certain temps, retire les pour qu’elles aient toujours fière allure !

 

grande plante feuille panache

 

Faire évoluer mon dieffenbachia

En été un apport d’engrais toutes les 2-3 semaines sera le bienvenu pour ta plante. En hiver il est inutile de le faire, car la plante est comme en hibernation. Un rempotage sera sûrement nécessaire une fois la période hivernale terminée. Vérifie que les racines soient bien compactes lorsque tu sors ta plante de son pot. C’est le signe qu’elle a besoin d’une nouvelle maison !

 

panache grande plante

Bouturer un dieffenbachia

Il y a deux possibilités pour réaliser une bouture du dieffenbachia :

  • La plante mère peut faire d’elle même un rejet, c’est ce qu’il m’est arrivé ! Je l’ai donc placé dans l’eau et j’attends patiemment que de nouvelles racines se forment !
  • Si tu es plutôt de nature impatient(e), tu peux aussi tenter de prélever un segment de tige juste sous un noeud. Une fois coupée, place la horizontalement dans un mélange de tourbe et de sable en la laissant dans un endroit bien chaud et humide ! Tu peux aussi couper des segments de la tige principale de ta plante (RIP) et la placer de la même manière comme expliqué ci-dessus. Adviendra ce qu’il adviendra !

 

Si tu as déjà testé la deuxième solution, j’attends tes retours ! Je tiens trop à ma plante pour le faire. 😉

 

Rappel : Cette plante est toxique ! La sève est particulièrement irritante, porte des gants lorsque tu la manipules lors de son rempotage. Il faut absolument l’éloigner des enfants et des animaux surtout si ils souhaitent la croquer !!

alocasia zebrina plante

L’alocasia zebrina : la plante unique et design

 

L’alocasia zebrina, aussi surnommé « oreille d’éléphant » sera la touche déco qui sort du lot pour ton appartement !

Alors, toi aussi tu l’adoptes? 😉

 

 

Les besoins en lumière de l’alocasia zebrina

L’alocasia zebrina est une plante issue des forêts tropicales, elle est donc très gourmande en lumière et en humidité ! Il faudra placer ton alocasia dans une pièce chaude (entre 15 et 25°). Attention cette plante demande toute ton attention, car nos maisons ne sont pas comme son milieu de vie naturel et tu devras en prendre soin pour qu’elle reste forte et surtout canon !

 

alocasia plante zebrina

Les apports en eau

Comme l’alocasia aime les espaces chauds, il faudra l’arroser souvent et généreusement, surtout en été. La terre ne doit jamais sécher complètement mais elle ne doit pas pour autant être gorgée d’eau ! En hiver espace les arrosages et laisse sécher la terre entre deux arrosages mais pas trop non plus !

L’alocasia aura besoin d’être vaporisé souvent, pour que les tiges et les feuilles reçoivent leur dose d’humidité. Tu peux également placer ton pot sur un lit de billes d’argile pour humidifier l’air ambiant de ta plante.

 

interieur alocasia plante

Entretenir ma plante

Comme toutes les plantes qui ont de grandes feuilles, l’alocasia suivra la lumière. N’hésite pas à le tourner pour que sa croissance soit régulière de tous les cotés. 😉 Ses feuilles sont fines et méritent d’être nettoyées souvent avec une éponge imbibée d’eau tiède (non calcaire). Enlève également les feuilles mortes pour concentrer l’énergie de ta plante sur les prochaines !

 

Faire évoluer mon alocasia

Tu peux fertiliser ta plante 1 fois par mois avec de l’engrais faiblement azoté mais riche en potasse pour que les feuilles restent bien costauds ! En hiver, il est inutile de lui apporter de l’engrais.

 

 

Bouturer un alocasia

Pour bouturer un alocasia, il est possible de faire de 2 manières différentes :

  • Attendre qu’un rejet soit créé par la plante mère et le replanter une fois que 2-3 feuilles sont apparaissent.
  • Diviser les rhizomes (tiges souterraines qui portent les racines). Il faut qu’ils comporte au moins un bourgeon avant de le séparer définitivement de la plante mère. Ensuite, pose le sur un lit de terreau légèrement humide sans l’enterrer. Place un petit sac plastique au dessus de ta nouvelle plante en faisant des petits trous pour que la plante puisse respirer et place la au chaud (24° environ). Lorsque des racines et des nouvelles pousses apparaissent, arrose ton alocasia et rempote le une fois qu’il est assez grand.

 

Je n’ai jamais tenté l’expérience ! Car je tiens beaucoup trop à ma plante mère pour l’instant ! 🙂

N’hésite pas à me donner tes retours si tu l’as déjà réalisé !

 

Attention tout de même ! La sève de cette plante peut provoquer des réactions si elle est ingérée. A éloigner des jeunes enfants et des animaux qui auraient envie de la croquer !