Tag Archives: plante facile entretien

verte sansevieria plante

Le sansevieria : une plante élancée unique en son genre !

Avec ses feuilles verticales qui poussent jusqu’à « toucher le ciel », le sansevieria est aussi appelé « langue de belle mère » ! Avec ses feuilles graphiques et ses ornements parfois colorés, il apportera du caractère à ton intérieur ! Je te propose d’en apprendre un peu plus.

 

 

Les besoins en lumière

C’est une plante peu exigeante qui peut se satisfaire d’un endroit ombragé pour évoluer. Mais si tu souhaites qu’elle pousse et qu’elle soit en forme, elle appréciera la luminosité et pas de soleil direct ! Elle aime être bien au chaud.

 

sansevieria plante interieur

Les apports en eau

Il faut avoir la main légère avec le sansevieria. L’excès d’eau peut lui être fatal ! En été arrose le une fois par semaine. Tu peux espacer les arrosages en hiver en laissant le temps au substrat de sécher entre les arrosages. Fais bien attention que ta plante de nage pas dans l’excédant d’eau, pour cela retire-le une fois que tu as arrosée ta plante.

 

Entretenir ma plante

La poussière peut s’accumuler sur ses longues feuilles. Tu peux les nettoyer à l’aide d’un chiffon humide. Si certaines feuilles s’affaiblissent, tu peux les retirer. Observe régulièrement la pointe des feuilles, car si elles sont abimées, elle ne pousseront plus !

Cette plante fait parti des plantes dépolluantes, elle te remerciera ainsi pour tout le temps que tu passes à t’occuper d’elle. 😉

 

 

Faire évoluer mon sansevieria

Le sansevieria est une plante à croissance lente. En été place le dans un endroit lumineux pour favoriser sa croissance. Il faudra le rempoter uniquement lorsqu’il sera serré dans son pot. Le rempotage se fait au printemps pour laisser plus de place aux racines pour se développer. Assure toi de composer le substrat de billes d’argiles et pourquoi pas d’un peu de sable pour assurer un drainage parfait ! Il est possible de lui donner un peu d’engrais en période de croissance. Tout type d’engrais peut convenir, liquide ou solide.

sansevieria plante verte

 

Bouturer un sansevieria

Autre que par l’apparition de rejets, tu peux réaliser une bouture en découpant une feuille de ton sansevieria en plusieurs parties de 5cm environ.Tu peux placer chaque morceaux dans de l’eau ou sur de la terre et attendre que des racines apparaissent, c’est aussi simple que ça ! 🙂

Tu peux également séparer les feuilles entre elles et les replanter séparément lors du rempotage de ta plante, on appelle ça la division. Personnellement je préfère lorsque le sansevieria est en feuilles groupées, je le trouve plus canon !

 

N’hésite pas à partager ton expérience avec cette jolie plante si toi aussi tu en as adopté une chez toi ! 😉

plante zamioculcas vertes

Pas besoin d’avoir la main verte pour avoir un zamioculcas !

Cette plante est l’une des plus robustes que je connaisse ! Elle te pardonnera tes erreurs de jardinier amateur sans soucis ! Elle est capable de survivre dans un endroit sec et arboré comme sous des températures allant de 28 à 35° maximum ! Particulièrement facile d’entretien, ses magnifiques feuilles vertes foncées m’ont tout de suite séduite. Ses tiges aériennes donnent du style à un intérieur sans trop le charger. Alors qui fonce s’en acheter un?

 

verte zamioculcas plante

 

Les besoins en lumière

La luminosité est indispensable pour l’évolution du zamioculcas, bien qu’il se plaise également dans un endroit ombragé ! C’est à toi de lui trouver une place dans ton intérieur ! Il s’adaptera parfaitement. Bien que gourmand en lumière, il déteste les coups de soleil, il ne faut surtout pas la mettre en plein soleil ! Tu peux tout à fait lui faire prendre l’air l’été, il faudra cependant lui réserver une place à l’ombre. Il peut supporter des températures élevées, attention tout de même de ne pas dépasser les 35° à l’ombre. La plante pourrait en souffri ! Et nous on veut juste qu’elle l’évolue dans le meilleur environnement possible.

 

Les apports en eau

Le zamioculcas est très tolérant. Si tu oublies de l’arroser, il ne t’en voudra pas bien longtemps ! C’est pourquoi il faudra l’arroser régulièrement sinon sa croissance s’arrêtera et il perdra ses feuilles. Dans une pièce chauffée en hiver, arrose-le une fois par semaine et 2 à 3 fois par semaine en été. Laisse sécher le substrat entre deux arrosages, attention à ce qu’il ne devienne pas trop sec pour autant. La vaporisation d’eau non calcaire est le petit plaisir du zamioculcas ! En effet cette plante a besoin d’un apport en humidité régulier. Tu peux vaporiser son feuillage tous les jours si tu veux, elle en sera ravie.

verte plante zamioculcas

Entretenir ma plante

Il est indispensable que ta plante ait un drainage important. Surtout n’arrose pas trop ta plante. Si de la moisissure apparaît à la surface du substrat, c’est qu’il y a danger de mort ! Arrête immédiatement d’arroser ton zamioculcas ! Pour éviter cette erreur, retire l’excédent d’eau dans sa soucoupe régulièrement, ou alors place-le sur un lit d’argile.

Attention aux environnements trop secs, les cochenilles pourraient avoir envie de faire une petite visite à ta plante ! Même si il est très robuste, le zamioculcas peut également subir les attaques de ces parasites. Vaporise souvent ta plante et cela n’arrivera pas !

 

 

Faire évoluer mon zamioculcas

Tu peux apporter de l’engrais liquide pour plantes vertes à ta plante une fois par mois de mars à septembre. Tu peux également mettre dans la terre de l’engrais solide à libération lente. Une capsule suffit par mois. Cela aidera ta plante à grandir plus vite pendant la période de croissance.

Surveille l’évolution de ta plante, un rempotage est nécessaire environ tous les 2-3ans. Fais le de préférence au printemps. Sors ta plante de son pot, sépare un peu les racines entre elles pour les laisser respirer et leur permettre de s’épanouir dans leur nouvel environnement. Un renouvellement de substrat est aussi bénéfique à la plante.

 

verte plante zamioculcas

 

Bouturer un zamioculcas

On peut bouturer le zamioculcas par division ou par bouturage.

Lors de son rempotage au printemps, prend le temps de séparer les tiges entre elles et de les placer dans différents pots. Bien que plus joli en masse, c’est une très bonne solution pour avoir plusieurs plantes.

Tu peux aussi prélever plusieurs folioles (petites feuilles qui composent la feuille) en les déposant sur du papier journal pour que la plaie cicatrise. Puis enfonce les dans un substrat humide. Ces petites pousses auront besoin de beaucoup de lumière quotidienne et d’être dans un environnement chaud et humide pour avoir une chance de grandir. Le bouturage peut prendre beaucoup de temps, mais avec beaucoup de la patience et de persévérance, tu pourras faire des bébés zamioculcas !

 

N’hésite pas à partager ton expérience avec cette jolie plante si toi aussi tu en as adopté une chez toi ! 😉