alocasia cuprea plante

Une plante à l’allure extra-terrestre : l’alocasia cuprea.

Depuis peu, j’ai ajouté à ma « petite » collection de plantes d’intérieur ce magnifique alocasia cuprea. Cette plante d’origine tropicale, adore la chaleur et aura besoin de beaucoup d’humidité pour se sentir bien dans son environnement ! Attention les cupreas envahissent nos salons !

 

 

 

Les besoins en lumière

L’alocasia est friand en lumière ! Attention cependant à ne pas le mettre sous le soleil direct, ses feuilles risqueraient de brûler. L’endroit idéal pour son bon développement est une véranda chauffée ou une salle de bain entre 18 et 22°.

 

alocasia cuprea

 

Les apports en eau

L’alocasia cuprea a un besoin important en eau. Dès que son substrat est sec il faudra l’arroser. Pas forcément en grande quantité, mais fais en sorte que son substrat soit toujours humide. Celle plante adore ça ! Par temps sec, n’hésite pas à la brumatiser souvent et de préférence avec de l’eau non calcaire pour éviter de tâcher ses feuilles. Tu peux également placer ta plante sur une soucoupe remplie de billes d’argile qui rendra l’air moins sec lors de son arrosage.  Si tu la places dans un endroit ombragé, espace d’avantage son arrosage. En été, n’hésite pas à lui faire prendre de petites douches pour nettoyer ses feuilles et bien humidifier la terre !

 

 

Entretenir ma plante

Pendant la période de croissance, l’alocasia aura besoin d’un apport d’engrais deux fois par mois environ. Tu peux prendre le temps de nettoyer les feuilles de ta plante qui ont tendance à retenir la poussière. Elle n’en sera que plus belle ! Parfois l’alocasia peut « pleurer », c’est à dire que ses feuilles dégagent de l’humidité à la surface intérieure des feuilles. Ce phénomène indique que la plante a été un peu trop arrosée, rien de grave ! Attention par contre à ton sol fragile car cet égouttement peut tâcher. Si ses feuilles inférieures perdent de leur beauté, n’hésite pas à les couper à 4cm environ pour stimuler la croissance de nouvelles feuilles.

 

 

Bouturer un alocasia cuprea

L’alocasia peut se bouturer de deux manières différentes :

  • Par séparation de petits rejets de la plante : attendre que la pousse soit suffisamment grande pour la séparer de la plante mère, sinon elle n’aura pas assez de force pour évoluer seule.
  • Lors du rempotage de ta plante, sépare les rhizomes qui comportent au moins un bourgeon. Fais une coupure nette et précise. Dépose les ensuite horizontalement  sur une surface de terreau légèrement humide. Couvre les d’un sac plastique transparent et perforé et place les dans un endroit chaud (environ 24°). Dès que de nouvelles pousses apparaissent, tu peux commencer à arroser légèrement. Une nouvelle plante est née !

 

 

alocasia zebrina plante

L’alocasia zebrina : la plante unique et design

 

L’alocasia zebrina, aussi surnommé « oreille d’éléphant » sera la touche déco qui sort du lot pour ton appartement !

Alors, toi aussi tu l’adoptes? 😉

 

 

Les besoins en lumière de l’alocasia zebrina

L’alocasia zebrina est une plante issue des forêts tropicales, elle est donc très gourmande en lumière et en humidité ! Il faudra placer ton alocasia dans une pièce chaude (entre 15 et 25°). Attention cette plante demande toute ton attention, car nos maisons ne sont pas comme son milieu de vie naturel et tu devras en prendre soin pour qu’elle reste forte et surtout canon !

 

alocasia plante zebrina

Les apports en eau

Comme l’alocasia aime les espaces chauds, il faudra l’arroser souvent et généreusement, surtout en été. La terre ne doit jamais sécher complètement mais elle ne doit pas pour autant être gorgée d’eau ! En hiver espace les arrosages et laisse sécher la terre entre deux arrosages mais pas trop non plus !

L’alocasia aura besoin d’être vaporisé souvent, pour que les tiges et les feuilles reçoivent leur dose d’humidité. Tu peux également placer ton pot sur un lit de billes d’argile pour humidifier l’air ambiant de ta plante.

 

interieur alocasia plante

Entretenir ma plante

Comme toutes les plantes qui ont de grandes feuilles, l’alocasia suivra la lumière. N’hésite pas à le tourner pour que sa croissance soit régulière de tous les cotés. 😉 Ses feuilles sont fines et méritent d’être nettoyées souvent avec une éponge imbibée d’eau tiède (non calcaire). Enlève également les feuilles mortes pour concentrer l’énergie de ta plante sur les prochaines !

 

Faire évoluer mon alocasia

Tu peux fertiliser ta plante 1 fois par mois avec de l’engrais faiblement azoté mais riche en potasse pour que les feuilles restent bien costauds ! En hiver, il est inutile de lui apporter de l’engrais.

 

 

Bouturer un alocasia

Pour bouturer un alocasia, il est possible de faire de 2 manières différentes :

  • Attendre qu’un rejet soit créé par la plante mère et le replanter une fois que 2-3 feuilles sont apparaissent.
  • Diviser les rhizomes (tiges souterraines qui portent les racines). Il faut qu’ils comporte au moins un bourgeon avant de le séparer définitivement de la plante mère. Ensuite, pose le sur un lit de terreau légèrement humide sans l’enterrer. Place un petit sac plastique au dessus de ta nouvelle plante en faisant des petits trous pour que la plante puisse respirer et place la au chaud (24° environ). Lorsque des racines et des nouvelles pousses apparaissent, arrose ton alocasia et rempote le une fois qu’il est assez grand.

 

Je n’ai jamais tenté l’expérience ! Car je tiens beaucoup trop à ma plante mère pour l’instant ! 🙂

N’hésite pas à me donner tes retours si tu l’as déjà réalisé !

 

Attention tout de même ! La sève de cette plante peut provoquer des réactions si elle est ingérée. A éloigner des jeunes enfants et des animaux qui auraient envie de la croquer !